Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Ford Puma : mutation de l'espèce

Publié le - - Automobile

Ford Puma : mutation de l'espèce
Laurent SANSON

Petit coupé rondouillard dans les années 90, le Ford Puma est de retour sous une silhouette de SUV urbain parfaitement dans la tendance du moment. Un Puma new look et sexy qui innove dans la gamme du constructeur à l'ovale, en intégrant une technologie mild-hybrid 48V.

La baisse des émissions de CO2 est un défi permanent pour les constructeurs, et le recours à l'hybridation légère est désormais un passage obligé. Ford a bien compris l'enjeu en intégrant la technologie mild-hybrid sur son nouveau Puma. Une recette magique qui permet ainsi de réduire les émissions de CO2, d'abaisser le bilan carbone du constructeur et d'être en phase avec les règles et échéances fixées par l'Europe sur les normes antipollution.

Un vrai parti pris stylistique

Le nouveau Ford Puma, c'est tout d'abord un look que l'on aime ou pas d'ailleurs, mais sur le segment porteur des SUV urbains le style prévaut sur d'autres considérations. A la différence du cubique EcoSport, le Puma se démarque par une plastique qui ne passe pas inaperçue. Tout en rondeur comme à l'époque du coupé Puma, mais plus haut sur pattes, le nouveau Puma est long de 4,20 m dans cette version ST-Line X (4,18 m pour les autres) et large de 1,80 m.

Extrêmement compact et bien plus petit que les stars du segment, les nouveaux Peugeot 2008 et Renault Captur, il n'en cultive pas moins une réelle personnalité par son design. Avec les roues de 18 pouces à la finition Black Matt de cette version ST-Line X, le Puma est irrésistible. Une fois dans l'habitacle, il fait prévaloir une qualité perçue très convenable et ce malgré quelques plastiques durs sur les portes. Pour le reste c'est du sérieux, avec un agencement qui n'est autre que celui de la Fiesta puisque la planche de bord est reprise dans son intégralité. Le tableau de bord digital et personnalisable selon les modes de conduite (Normal, Eco, Offroad et Sport) apporte un vrai plus technologique.

L'habitabilité très convenable aux places avant est par contre plus délicate à l'arrière au profit finalement du volume de coffre qui permet de ranger de grosses valises ou encore un sac de golf debout en profitant de la MégaBox, un rangement supplémentaire de la taille d'une valise cabine, caché sous le plancher amovible du coffre et qu'il est même possible de laver au jet d'eau car disposant d'un bouchon de vidange. Astucieux !

Un petit félin collé à la route

Le Puma nouvelle génération innove sous la capot avec l'introduction d'une électrification de type mild-hybrid 48V avec alterno-démarreur qui apporte un vrai coup de boost au moteur EcoBoost 1 litre turbo thermique. En action, ça marche fort dans cette version 155 ch très agréable à conduire avec un couple disponible très bas grâce au moteur électrique. Petit inconvénient de ce système, le frein moteur qui recharge la batterie est puissant dès le levé de pied, créant parfois des à-coups à son activation, notamment en ville.

Reprenant la plateforme de la Fiesta, le Puma surprend par son efficacité sur la route en se comportant comme une berline avec un guidage très précis et efficace de son train avant qui ne perd jamais le fil de la trajectoire. Avec les roues de 18 pouces et le châssis sport, le confort en prend un coup à faible vitesse avec une certaine dureté de la suspension et des trépidations. Un trait de caractère sportif que l'on ne retrouve pas sur la version Titanium qui ne dispose pas du même réglage de la suspension, privilégiant le confort à l'efficacité.

Dans sa nouvelle peau de SUV urbain, le Puma débarque sur un segment surchargé, mais avec un véritable capital stylistique et une hybridation légère sous le capot, prenant du même coup un peu d'avance sur certains concurrents thermiques. Bien équipé de série avec de nombreux équipements de confort, de sécurité et des aides à la conduite, le Puma fait néanmoins payer au prix fort sa riche dotation et son hybridation.

L 4,20 m x l 1,80 m x h 1,55 m

Moteur turbo essence 3 cylindres de 999 cm³

Hybridation alterno-démarreur puissance 11,5 k

Batterie Lithium-ion 48V 10 Ah

Puissance de 155 ch à 6 000 tr/mn

Couple de 190 Nm - 240 Nm overboost

Boite de vitesses mécanique à 6 rapports

Volume de coffre de 401 à 456 litres

Poids à vide de 1 280 kg

Consommation mixte usine : 4,4 l/100 km ; constatée lors de l'essai : 7,2 l/100 km

Emissions de CO2 de 130 g/km WLTP

Gamme Puma mHEV de 22 900 € (Titanium 125 ch) à 27 900 € (ST-Line X 155 ch) ; prix du modèle testé : 27 900 €




Laurent SANSON

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer