AccueilArt de vivreAutomobileFord Mustang Mach-e : le poney qui galope aux électrons

Ford Mustang Mach-e : le poney qui galope aux électrons

Symbole de l’Amérique des années 60-70, la Ford Mustang est désormais un mythe sur quatre roues. Cette Mustang Mach-E en conserve l’esprit, tout en se projetant dans un futur automobile toujours plus électrifié.
Ford Mustang Mach-e : le poney qui galope aux électrons
© Laurent Sanson - SUV et électrique, le Mach-E conserve l’esprit Mustang, le moteur V8 en moins

Art de vivreAutomobile Publié le ,

Véritable concentré de technologie à l’image de l’ouverture des portes qui s’effectue en appuyant sur un bouton disposé sur le montant central, ou avec son smartphone depuis une application dédiée, justifiant ainsi l’absence de poignées puisque c’est un petit vérin qui la pousse à son ouverture, la Ford Mustang Mach-E révèle une fois dans l’habitacle sa techno avec son écran central et vertical de 15,5 pouces grand comme un ordinateur portable.

Un écran géant sur lequel on pilote les principales fonctions du véhicule et autant vous dire que ce n’est pas si simple avec les multiples menus à disposition. Ne subsiste alors derrière le volant qu’un petit écran qui indique la vitesse (Ground Speed) et important, l’autonomie restante car n’oublions pas que ce poney carbure aux électrons.

Très épuré, l’habitacle est spacieux avec toutefois certains plastiques à la qualité moyenne.

Aux places arrière, l’assise basse de la banquette par rapport au plancher n’arrange pas les grands gabarits. Enfin, le coffre arrière avec 402 litres est dans la moyenne, mais son seuil de chargement haut n’est pas idéal pour charger des objets lourds.

Ford Mustang Mach-e : un petit bruit de V8 dans l’habitacle

© Laurent Sanson

Une fois en action, la Mustang Mach-E fait prévaloir sa puissance et son couple instantané, mais pas vraiment son confort avec un amortissement qui n’apprécie pas le revêtement dégradé qui génère des ondulations.

Motorisée par deux moteurs électriques, cette version 4 roues motrices est plutôt typée propulsion puisque le moteur le plus puissant qui développe 220 kW, soit 300 ch, est positionné sur le train arrière. Un plus petit moteur de 50 kW (68 ch) entraîne pour sa part le train avant.

Mais le plus surprenant est le petit bruit artificiel d’un moteur V8 de la Mustang thermique dans l’habitacle, via les haut-parleurs, lors d’une franche accélération. Avec son autonomie étendue jusqu’à 540 km grâce à sa grosse batterie, le Mustang Mach-E 4X propose un large rayon d’action et ce d’autant que lors d’une utilisation en ville, le mode Whisper avec son mode de conduite « une pédale » qui évite que l’on utilise la pédale de frein, offre une régénération intéressante.

La Ford Mustang Mach-E, une première très crédible

Moderne, performant et doté d’une belle autonomie, le Mustang Mach-E est une première très crédible pour Ford sur le futur marché du SUV électrique.

Même si ce Mustang Mach-E 4X ne propose pas le même plaisir de conduire que l’authentique Poney au moteur V8, son célèbre blason le démarque indéniablement de la concurrence que sont les Audi Q4 e-tron, Jaguar i-Pace, BMW iX3 ou Skoda Enyaq.

La fiche technique

  • Longueur 4,71 m - largeur 1,88 m - hauteur 1,62 m
  • Deux moteurs électriques synchrones 220 kW AR et 50 kW AV
  • Puissance cumulée :351 ch
  • Couple de 580 Nm
  • Transmission intégrale permanente
  • Batterie Lithium-ion 99 kWh capacité utile 88 kWh
  • Recharge rapide jusqu’à 150 kW
  • Volume de coffre : 402 litres + 81 litres AV
  • Poids à vide de 2 182 kg
  • Vitesse maxi :180 km/h
  • 0 à 100 km/h en 5,1 s
  • Autonomie mixte WLTP :540 km (extended range)
  • Consommation constatée :23 kWh/100 km
  • Prix du modèle testé : 65 500 € hors options
  • Gamme Mustang Mach-E à partir de 48 990 €
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?