Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Ford Focus : née pour tracer la route avec brio

le - - Automobile

Ford Focus : née pour tracer la route avec brio

Joliment dessinée et fonctionnelle, la nouvelle Ford Focus se signale aussi par sa richesse technologique, rare eu égard à son rang de modèle compact populaire. Et le résultat impressionne.

Lancée simultanément en berline 5 portes - 4,38 mètres de long - comme en break SW (4,66 mètres, + 950 €), la quatrième génération de la Focus reprend globalement les cotes de sa devancière. Mais la nouvelle plate-forme qu'elle adopte allège l'ensemble de 80 kg et modifie ses proportions, avec moins de hauteur et un empattement étiré de 5 cm. C'est bon aussi pour le style qui, tout en rappelant l'opus précédent, arbore une robe actuelle à forte sportivité visuelle.

Ici, la modernité est tangible et omniprésente à l'image du faible encombrement de la planche de bord. L'habitabilité y gagne, à l'avant comme à l'arrière, et le coffre aussi, un peu plus vaste avec 341 litres en 5 portes, et 575 litres en SW, roue de secours galette comprise. Sur les versions à boîte automatique, le remplacement de l'habituel joystick de commande par un simple bouton rotatif, conjugué à un frein de parking électrique, offre une console centrale épurée creusée de bons rangements.

Implanté en hauteur, au centre d'une planche de bord au design aussi agréable que son toucher, le grand écran central tactile couleur de 8 pouces est donc bien dans l'axe de vision du conducteur. Les icônes des différents menus s'y affichent en grand format, afin que le doigt aille droit au but, sans distraction inutile. Et la connectivité maison SYNC 3 s'invite dès le niveau 2 Titanium, avec navigation et commande vocale, et possibilité d'un modem embarqué Hotspot Wi-Fi.

Sur l'instrumentation claire et lisible du conducteur se greffe, en haut de gamme Vignale, un affichage tête-haute (également en option de 450 €) avec, dans son meilleur état, vitesse, panneaux de signalisation, direction GPS, etc. Regroupées sous l'appellation Co-Pilot360, les aides à la conduite fourmillent. Freinage automatique d'urgence, avec détection des piétons et cyclistes, et aide au maintien dans la voie sont de série. Quatre finitions (plus quelques versions Trend Business pour les entreprises), ajoutent camera de recul, assistance au parking, phares adaptatifs Full LED avec fonction anti-éblouissement, régulateur de vitesse adaptatif intelligent, et l'on en passe, au travers de packs dédiés.

Modernité encore avec l'inédit 3 cylindres 1,5 litre EcoBoost essence turbo à injection directe haute pression, avec coupure de cylindre, fort de 150 et 182 ch. Son pendant bien connu 1.0 EcoBoost en propose 85, 100 et 125 (à partir de 19 550 € en 85 ch). Nouveau turbo-diesel développé avec PSA, un 1.5 EcoBlue fournit 95 et 120 ch, coiffé par un 2.0 EcoBlue de 150 ch. La boîte 6 vitesses est de rigueur, mais une intéressante transmission automatique à 8 rapports peut aussi être de la partie (+ 1 700 € sur EcoBoost 125 et 150 ch, et EcoBlue 120 et 150 ch - le haut de gamme Vignale culminant à 32 450 €).

Au volant, le meilleur 1.5 EcoBoost de 182 ch « envoie fort », et il est difficile de ne pas être enthousiasmé par la tenue de route spécialement assurée de la Focus. Y compris sur les tracés traîtreusement sinueux ; presque le comportement d'une sportive ! La direction est un régal, et le train avant moteur et directeur, manifestement incisif, fait corps avec un essieu arrière qui enroule un peu plus l'auto dans les courbes. Non seulement dans une attitude neutre et un roulis très maîtrisé, mais avec un confort d'amortissement spécialement satisfaisant en permanence. Et si le châssis, surbaissé de 10 millimètres en ST-Line, contribue à cet étonnant résultat, il tient au moins autant à l'électronique fine qui régule subtilement le mouvement de chaque roue sur l'instant.

Tout en rentrant davantage dans le rang, le turbo-diesel 1.5 EcoBlue 120 chevaux apparaît agréable, bien insonorisé, et avantageusement servi par la boîte auto. Et malgré le léger supplément de poids induit sur l'essieu avant, on savoure la même tenue de route, impériale, agile et rassurante.

De la recharge à induction pour smartphone (150 €) à la suspension active (1 000 €), qui détecte les nids de poule et réagit pour les lisser, la modernité de la dernière Focus impressionne. En 2020, une motorisation mild-hybride complétera cette gamme, renforcée dès la fin 2018 par une silhouette crossover Active, façon SUV, surélevée de 3 cm.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer