AccueilLa Start-up qui change votre quotidienForcity imagine le futur des villes

Forcity imagine le futur des villes

La plateforme interactive permet aux acteurs publics et privés d'évaluer l'impact de leurs choix d'aménagement sur l'évolution des villes.
Forcity imagine le futur des villes
Crédit Forcity - La modélisation selon Forcity. Ici, une partie de Lyon-Gerland

EconomieLa Start-up qui change votre quotidien Publié le ,

Les orientations d'aménagement d'un quartier, la construction d'un pont, l'implantation d'une entreprise ou un gros événement sportif ont des conséquences sur un territoire. En terme de coûts, mais aussi d'impact sur l'environnement, l'emploi et la qualité de vie en général. C'est pour les anticiper, et permettre aux décideurs de prendre les bonnes mesures, que François Grosse et Thomas Lagier ont imaginé Forcity. Cette plateforme interactive en 3D, reflet d'une "ville miroir" avec ses bâtiments et ses flux, s'appuie sur diverses données pour élaborer de multiples hypothèses, jusqu'à plusieurs dizaines d'années. "Notre outil de prospective se positionne comme un gain de temps et d'argent avant tout essai réel pour des opérateurs urbains", explique Thomas Lagier, directeur général de la start-up. Autre atout de la plateforme : sa simplicité d'utilisation. "Nous l'avons pensée pour tous les utilisateurs. Il n'y a pas de mode d'emploi, la prise en main est extrêmement intuitive", poursuit le co-fondateur.

Lancée en janvier 2014, Forcity a séduit plusieurs collectivités (Métropole de Lyon, Grand Paris) et opérateurs privés (Keolis, EDF, Capgemini Consulting), remportant plusieurs récompenses dont le récent Grand Prix de l'innovation urbaine. À Lyon, elle travaille sur le projet de modélisation du quartier de Gerland et vient de terminer la simulation de la desserte du Grand Stade à l'occasion de l'Euro 2016. La start-up (2,2 M€ de chiffre d'affaires, 59 salariés en 2015) mise sur sa croissance organique pour se développer, notamment à l'international où elle multiplie les contrats. Elle ambitionne de recruter 25 personnes d'ici 2017.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?