AccueilCultureEnchèresFonds d'atelier Marcel Saint-Jean chez de Baecque & Associés

Fonds d'atelier Marcel Saint-Jean chez de Baecque & Associés

Fonds d'atelier Marcel Saint-Jean chez de Baecque & Associés
DR

CultureEnchères Publié le ,

Né à Lyon en 1914, Marcel Saint-Jean est le neveu d'Emile Didier, autre artiste de renommée, Zinar par excellence. Elevé en partie par ses grands-parents dans les monts du Lyonnais, il est initié dès l'adolescence à la peinture par son illustre oncle, avant-gardiste notoire. Paysages de campagne et paysages urbains mais aussi bouquets de fleurs et intérieurs se côtoient dès lors dans l'œuvre abondante de ce peintre de l'Art Moderne, figure majeure du patrimoine artistique lyonnais du XXe siècle.

Inscrit quasiment chaque année entre 1937 et 1981 au Salon du Sud-Est, il fut également exposé au Salon des Indépendants à Paris au début des années 50 dans la section dédiée aux expressionnistes mais aussi à la Maison Ravier de Morestel qui lui consacra une rétrospective en 2000. Habitué des Galeries Saint-Georges, Désiré et plus récemment Patrick Pons, il s'est éteint en 1994 laissant derrière lui une œuvre remarquable.

A noter dans son travail une influence évidente de la patte d'Emile Didier jusque dans les années 60 avant d'évoluer vers des tonalités vives et franches et une touche à rapprocher du travail des Sanzistes, notamment de celui de Jacques Truphémus. Peintre libre, Marcel Saint-Jean n'a jamais appartenu à aucun mouvement artistique précis ce qui ne l'a pas empêché d'être connu et reconnu bien au delà des frontières lyonnaises.

Ce 9 septembre sont dispersées par la Maison de Baecque & Associés 150 tableaux provenant exclusivement de son atelier. Les estimations varient de 120 à 300 € selon les œuvres, ce qui rend totalement accessible l'acquisition d'une pièce de cette collection.

Parmi celle-ci, on remarque deux portraits, l'un représentant une jeune femme de profil, l'autre un autoportrait daté de 1962 tous deux estimés 120/150 € mais aussi « Le Christ de Vézelay », une huile sur toile titrée au dos sur une étiquette pour laquelle on attend 150 à 200 €. Plus loin au catalogue, « Le pont », une huile sur toile titrée et datée au dos sur une étiquette devrait facilement trouver son public à partir d'une estimation annoncée entre 120 et 150 € tout comme ce «Bouquet de fleurs sur table», une huile sur toile signée estimée pour sa part 200/300 €.

Côté paysages, le choix sera des plus vastes. On retient cependant « Le Beaujolais » une huile sur toile titrée au dos estimée 200/300 € mais aussi, et pour une estimation identique, « Saint-Germain », une œuvre de 1953 ou encore « La fête », autre huile sur toile de Marcel Saint-Jean signée en bas à droite.

De Baecque & Associés – Mercredi 9 septembre à 14h30 – Catalogue complet et conditions de vente et d'expositions sur www.debaecque.fr

Mobilier et objets d'art + Arts d'Asie le 8

Toujours sous le marteau de Maîtres de Baecque & Associés, à retenir également une vente le 8 du côté de la rue Vendôme. Au catalogue, de l'argenterie dont une corbeille ajourée à doubles anses à décor d'angelots estimée 300/400 € mais aussi des sculptures comme ce modèle en marbre signé Gugliermo Pugi (1850-1915) représentant « Le lavement de mains » pour lequel il faudra engager 500 à 800 €. Pour ce qui est des curiosités, une cage à oiseaux en noyer et fil de fer devrait facilement trouver preneur à son estimation annoncée entre 400 et 600 €, idem pour cette commode en bois de placage à décor de motifs géométriques d'époque Louis XVI attendue entre 600 et 800 €.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?