AccueilCollectivitésFondation HCL : soutenir la recherche au bénéfice des patients

Fondation HCL : soutenir la recherche au bénéfice des patients

Lors de son dîner annuel, la Fondation Hospices Civils de Lyon a mis sur le devant de la scène de jeunes chercheurs, et montré une partie des projets soutenus, tous orientés au bénéfice direct du patient.
Fondation HCL : soutenir la recherche au bénéfice des patients
LO

Collectivités Publié le ,

Si les Hospices Civils de Lyon (HCL) forment une institution, la Fondation HCL, jeune entité, témoigne de la vitalité de l'écosystème régional, tout en traduisant une impérieuse nécessité : garantir un haut niveau de soins et d'accompagnement lors de toutes les étapes du parcours des patients. Voici, en substance, résumé le discours de Bruno Lacroix, président de la Fondation HCL, prononcé à l'occasion du grand dîner annuel de la structure : « La personne est au cœur des défis de la médecine de demain. L'amélioration de sa prise en charge, l'attention portée à son entourage, la personnalisation de son traitement et l'accompagnement sur la durée en cas de maladie chronique constituent de véritables enjeux ». Et de trouver un écho auprès de Georges Képénékian, 1re adjoint au maire de Lyon, mettant en exergue la plus récente enquête de l'OCDE grâce à laquelle on apprend que, pour 61 % des Français, la santé et le handicap représentent, devant tout autre domaine, la priorité n°1.

Précisant que « les HCL sont un moteur d'excellence », Bruno Lacroix rappelait la finalité de cette soirée : « Collecter pour financer des projets ». Des projets illustrant la puissance innovante et l'enthousiasme inébranlable de jeunes chercheurs. Trois d'entre eux ont dévoilé et décrypté leurs travaux. Le projet du Dr Emmanuel Bachy (hématologue au centre hospitalier Lyon-Sud), qui œuvre à améliorer et à accélérer le diagnostic des lymphomes (6e cancer le plus répandu en France) grâce à l'intelligence artificielle et au séquençage haut débit, bénéficiera du mécénat de Jtekt. Le projet du Dr Timothée Jacquesson (neurochirurgien à l'hôpital P. Wertheimer), destiné à cartographier les nerfs crâniens pour éviter les séquelles neurologiques, sera financé par Apicil Prévoyance. Dans l'attente de soutien financier, le Dr Amélie Mazaud (anesthésiste réanimateur à l'hôpital E. Herriot), travaille pour pouvoir, à terme, surmonter l'épreuve de la réanimation grâce à la thérapie assistée par l'animal.

Déléguée générale de la Fondation HCL, Sophie Mérigot n'a pas minimisé l'importance des donateurs : « Un projet jeune chercheur requiert 30 à 40 000 €. On a besoin de vous tous ». Concluant cette soirée heuristique et festive en précisant que « tous les projets, à l'instar de l'action de la Fondation HCL, poursuivent une cause noble et juste : le mieux -être du patient ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?