Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Fill Up Média : pas de coup de pompe sur la croissance

le - - Entreprise de la semaine

Fill Up Média : pas de coup de pompe sur la croissance
DR - 740 écrans publicitaires sont en cours d'installation dans une centaine de stations-service Total.

La régie publicitaire lyonnaise élargit son réseau d'affichage digital grâce à un nouveau contrat signé avec Total. Le parc atteindra 4 400 écrans, installés dans 800 stations-service, qui diffuseront des messages publicitaires aux automobilistes.

Quand l'automobiliste passe à la pompe, les sources de distraction sont peu nombreuses. C'est à partir de ce constat que Manuel Berland, Julien Rabin, Aurélien Grillot et Quentin Michetti ont créé Fill Up Média en 2011. L'idée était d'équiper les distributeurs de carburant d'écrans digitaux servant de support de communication à un moment où l'automobiliste est captif. La régie lyonnaise travaille pendant 4 ans à faire la preuve de son concept et atteint 500 000 € de chiffre d'affaires en 2015. Une première levée de fonds lui permet alors de proposer du matériel plus qualitatif et de signer un contrat avec Eni sur 30 stations-services. « Une deuxième levée de fonds de 5,6 M€ a été menée en 2017 pour agrandir notre parc et étoffer nos équipes. Nous avons alors signé un partenariat avec Carrefour pour 100 stations-services », se souvient Manuel Berland.

Fill Up Média, qui emploie aujourd'hui 41 personnes, vient de franchir un nouveau cap avec la signature d'un contrat, avec droit exclusif d'exploitation sur 6 ans, avec Total. « D'ici fin mars, nous aurons installé 740 écrans publicitaires premium 22 pouces dans une centaine de stations-service Total des principales grandes agglomérations françaises », se réjouit le président. Ce déploiement complète le parc déjà existant de 3 700 écrans répartis sur 700 stations-service. « Nous disposerons d'un réseau de plus de 4 400 écrans sur 800 stations. Nous serons donc en mesure de toucher 4,4 millions d'automobilistes en moyenne par semaine », fait savoir Manuel Berland. Avec quelque 11 500 stations-service sur le territoire, la couverture de Fill Up Média peut paraître faible. « On estime que 2 000 stations délivrent près de 90 % du carburant en France. Avec 800 stations, nous avons déjà un bon maillage que nous souhaitons encore compléter. Notre objectif est d'atteindre environ 1 500 stations en nous renforçant auprès des enseignes déjà sous contrat et en démarchant d'autres distributeurs GMS et pétroliers », indique le président qui ajoute qu'un nouveau contrat devrait être conclu avant la fin de l'année.

Le modèle économique de Fill Up Média repose ensuite sur la commercialisation des espaces publicitaires et la création de contenus sur son réseau d'écrans. « Nous réservons un tiers du temps de communication aux stations-service clientes et nous commercialisons les deux tiers restants à des annonceurs », explique Manuel Berland qui confirme, sans vouloir donner les détails, que l'accord avec les stations-service peut contenir une contrepartie financière. L'écran digital, avec son, diffuse en boucle 90 secondes de messages publicitaires, dont 60 secondes proposées aux annonceurs. Les annonceurs locaux et régionaux comme les artisans, commerçants, restaurants, concessions automobiles, sociétés de loisirs… représentent 66 % des clients, les autres annonceurs sont nationaux comme Ford, SFR, Orange Bank.

Manuel Berland, co-fondateur et président de Fill Up Média.

« Un déploiement européen d'ici 2021 »

Avec vos derniers développements, comment devrait évoluer votre chiffre d'affaires ?

En 2018, nous avons enregistré un chiffre d'affaires de 2,9 M€, contre 1 M€ en 2017. Notre contrat avec Total devrait nous permettre d'augmenter notre chiffre d'affaires de 3 M€ pour atteindre 9 M€ cette année. Nous devrions être à l'équilibre, voire même réaliser nos premiers bénéfices. Ensuite, nous voulons entamer un déploiement européen d'ici 2021 en nous tournant d'abord vers le Benelux, l'Allemagne et l'Espagne. Nous pourrions effectuer ce développement en nous appuyant sur nos partenaires actuels qui sont implantés dans ces pays.

Vos effectifs ont beaucoup augmenté ces derniers mois. Quels sont les principaux pôles de l'entreprise ?

L'an dernier, nous avons recruté une dizaine de collaborateurs et nous avons continué à embaucher cette année. Nous employons aujourd'hui 41 personnes. La force commerciale représente les deux tiers de notre effectif, et le reste se répartit entre les différentes fonctions administratives et support. Nous avons aussi un pôle création qui a créé l'an dernier 1 400 spots pour nos clients.

Pouvez-vous nous en dire plus sur la diffusion gracieuse de certains messages ?

Nous sommes partenaires d'instituons comme la Sécurité Routière, le Centre de lutte contre le cancer de Lyon Léon Bérard, ou encore du ministère de la Justice avec qui nous avons signé une convention en novembre dernier pour la diffusion sur notre réseau des messages « Alerte enlèvement ».




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer