AccueilActualitéSociétéFile dans ta chambre

File dans ta chambre

Le 15 juillet 2000, Emmanuel Krivine dirige son dernier concert à la tête de l’Orchestre National de Lyon.

ActualitéSociété Publié le ,

Après treize ans, mis à profit pour propulser l’ONL dans le top 5 des meilleures phalanges de l’Hexagone, le directeur musical tire sa révérence. Depuis, le maestro est revenu plusieurs fois à Lyon, notamment à l’Opéra où il a dirigé Faust de Gounod et La Chauve-souris de Strauss, et plus récemment à l’Auditorium où il a retrouvé les musiciens de l’ONL. L’Auditorium où il avait, au cours de la saison 2012-2013, dirigé ses troupes de la Chambre Philharmonique, un ensemble avec lequel il revient à Lyon, cette fois-ci à l’Opéra, dans le cadre d’une tournée anniversaire. Une ville où il a suivi sa psychanalyse et avec laquelle il n’a jamais vraiment coupé les ponts depuis qu’il l’a découverte en 1985 lors de son premier contact avec l’ONL.
Cousin d’Alain Krivine, l’ancien dirigeant de la Ligue communiste révolutionnaire, actuel directeur musical de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, poste qu’il quittera l’année prochaine, le maestro a fondé la Chambre Philharmonique pour marquer sa défiance avec le système. Non que ce Grenoblois, aujourd’hui âgé de 67 ans, le rejette, mais les « coups » qu’il a pris à Lyon, lorsqu’il décide de « faire le ménage » dans l’orchestre pour le hisser parmi le top 5 des phalanges françaises, ont laissé des traces. Tout comme les traces laissées ce soir de mai 1981 où il s’endort au volant en rentrant d’un concert en Allemagne. L’accident le prive de sa dextérité, obligeant ce virtuose promis aux sommets de l’archet à ranger son violon pour se consacrer exclusivement à la baguette. .../...


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5128 du samedi 22 novembre 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?