AccueilActualitéA Feyzin, L'Artisan costumier conçoit la robe d’avocat 100 % française

A Feyzin, L'Artisan costumier conçoit la robe d’avocat 100 % française

La PME lyonnaise L’Artisan Costumier, fraîchement auréolée du label Entreprise du patrimoine vivant, lance La Française, une robe d’avocat entièrement conçue en France.
A Feyzin, L'Artisan costumier conçoit la robe d’avocat 100 % française
© L' Artisan Costumier - L'Artisan Costumier réalise, entre autres, des robes d'avocat sur-mesure

Actualité Publié le ,

Dans le petit monde tissé des "costumes de vocation", l’entreprise presque bicentenaire, L’Artisan Costumier (1,6 M€ de CA, 15 collaborateurs), située à Feyzin, tire son épingle du jeu, en réussissant le pari de fabriquer une robe d’avocats avec des composants à 100 % d’origine française.

La Française, très justement nommée, concentre le savoir-faire de cinq entreprises françaises. De la doublure (réalisée par l’entreprise ligérienne Denis) jusqu’à la coupe et la confection chez l’Artisan Costumier, ce produit incarne l’innovation et l'excellence de toute une filière.

"La robe d’avocat représente 90 % de notre production, tandis qu’originellement l’entreprise était spécialisée dans les robes religieuses. Nous confectionnons par ailleurs d’autres produits d’exception pour le monde du spectacle et des confrérie", explique Jérôme Derruau, responsable de production chez l’Artisan Costumier.

Chaque année en France, entre 3 000 et 4 000 nouveaux avocats prêtent serment. Soit autant de demandes de confections pour ces moments solennels qui nécessitent de porter la fameuse robe noire.

"Nous fournissons également les élèves diplômés de l’Ecole nationale de la magistrature et celle des greffes. C’est grâce au sur-mesure que nous nous différencions, en cela chaque robe est unique. Un vrai produit d’exception que nous pouvons justement promouvoir à travers une fabrication 100 % française", précise Jérôme Derruau.

L’obtention du label Entreprise du patrimoine vivant (EPV) en juillet 2021 valide un projet d’entreprise tourné historiquement vers l’innovation conjuguée à un savoir-faire traditionnel. Fondée en 1843 par Adrien Fournier pour habiller les congrégations religieuses, L’Artisan Costumier tisse un nouveau pan de son histoire.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?