AccueilCollectivitésFête des lumières : un contexte inhabituel et contraint

Fête des lumières : un contexte inhabituel et contraint

La fête des lumières 2018 vient de se terminer, l'occasion pour la Ville de Lyon de faire un bilan d'une édition qui s'est déroulée dans un contexte particulier de tension sociale.
Fête des lumières : un contexte inhabituel et contraint
M.G.

Collectivités Publié le ,

Durant ces 4 jours de rassemblement populaire, la sécurité a été le leitmotiv des organisateurs qui se réjouissent à posteriori d'un déroulement serein, "excepté en milieu de
soirée du samedi place Bellecour", comme l'a expliqué Gérard Collomb le maire de Lyon.
Partenaire de la fête cette année, Orange avait pour l'occasion mis en place un système de comptage aggloméré complexe, basé sur l'analyse des flux téléphoniques dans 5 secteurs géographiques. De ces analyses, il ressort que ce sont près de 1,8 million de visiteurs qui étaient présents tout au long de la fête, à savoir un chiffre proche de celui de 2017, année qui ne bénéficiait cependant pas de ce
système, mais bien loin des 4 millions annoncés par le passé. Parmi les sites largement visités, celui de la Tête d'Or à nouveau dans la programmation 2018, avec 230 000 visiteurs qui ont admiré
l'œuvre Présages. L'Hôtel de Ville ayant quant à lui accueilli environ 80 000 visiteurs, le Grand Hôtel Dieu 70 000, le Musée des Beaux Arts 65 000, ou encore
l'Odéon de Fourvière avec 50 000 visiteurs.
Même réduite (16 heures contre 25 en 2017) et contrainte cette année en nombre d'œuvres présentées (80), la fête – symbole d'un événement fédérateur et porteur d'attractivité - a fait montre d'une offre artistique de référence qui a attirée près de 100 000 étrangers (originaires principalement d'Italie, de Suisse, d'Espagne, d'Allemagne, du Royaume-Uni) qui ont « consommé » 260 000 nuitées, hors des plateformes communautaires. Pour rappel, le budget de l'opération 2018, se monte 3,5 M€, dont 2,6 m€ pour la partie artistique (50% pour le club des partenaires et 50% pour la Ville de Lyon, sans pour autant
que les organisateurs puissent chiffrer les retombées économiques sur les restaurants, les hôtels ou encore les commerces. Sur l'aspect caritatif, les Lumignons du cœur ont rapporté 84 500€ à l'association Docteur Clown, avec l'aide de 160 bénévoles qui ont éclairé 15 000 petites bougies. L'édition 2019 se déroulera du jeudi 5 au dimanche 8 décembre

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?