AccueilActualitéFête des Lumières : sécurité maximale autour de l'édition 2021

Fête des Lumières : sécurité maximale autour de l'édition 2021

La conjonction des mesures sanitaires à faire respecter et de la sécurité publique dans un contexte de menace terroriste toujours prégnante oblige les pouvoirs publics à déployer policiers, militaires et agents de sécurité privée en très grand nombre à l'occasion de la Fête des Lumières édition 2021.
Fête des Lumières : sécurité maximale autour de l'édition 2021
© DR / photo d'illustration - Plusieurs centaines de policiers seront déployés tous les soirs pour assurer la sécurité publique de la Fête des Lumières.

Actualité Publié le ,

Alors que le lancement de la Fête des Lumières a lieu ce mercredi 8 décembre à Lyon, l'événement fera l'objet d'un dispositif de sécurité taille XXL pour cette édition 2021.

500 policiers nationaux, 100 gendarmes, 200 policiers municipaux, 100 militaires, 70 agents de surveillance de la voie publique (ASVP), et pas moins de 470 agents de sécurité privée seront mobilisés chaque soir.

Plusieurs phénomènes expliquent ce déploiement de force, à commencer par les mesures prises pour accueillir le public malgré la cinquième vague de Covid-19. La création d'un vaste périmètre sanitaire en Presqu'Ile et les obligations strictes de port du masque à faire respecter "consomment" par nature beaucoup d'effectifs. Mais il s'agissait d'un impératif réclamé au plus haut niveau de l'Etat.

Fête des Lumières : un dispositif adapté à l'ampleur de l'événement

En parallèle, le volet de sécurité publique n'a pas disparu. L'accueil de dizaines de milliers de personnes dans un espace relativement réduit relève toujours du défi, d'autant plus que la menace terroriste n'a pas disparu.

L'accès au coeur de la Presqu'Ile sera bouclé dès 18 h mercredi et jeudi, à partir de 19 h samedi et dimanche. Idem pour le Parc de la Tête d'Or et le parc Sergent Blandan, même si les problématiques sont différentes. Des filtrages sont prévus, avec palpation de sécurité et inspection des sacs et bagages.

Sécuriser et fluidifier les transports

Une soixantaine de dispositifs anti véhicules-béliers seront par ailleurs installés et des équipes mobiles de policiers mobiles au sein des périmètres seront dédiés à cette question de la sécurité anti-terroriste. La brigade fluviale sera bien entendu à l'oeuvre sur le Rhône et la Saône.

Chez les sapeurs-pompiers, la pré-mobilisation sera effective dans huit casernes déportées du centre-ville.

Dans les transports, le Sytral déploiera le maximum d'agents (2000 à 2300 autotal) pour assurer sécurité et fluidité.

Le préfet du Rhône Pascal Mailhos a également indiqué qu'une brigade anti-drones sera opérationnelle, alors qu'un arrêté d'interdiction de survol a été pris. Avis aux amateurs de belles images vues du ciel...

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?