AccueilSpectacle vivantFestival off Avignon 2021 : nos trois coups de cœur

Sortir Festival off Avignon 2021 : nos trois coups de cœur

Il reste quelques jours pour s’échapper au Festival off à Avignon. Mais que choisir parmi le millier de proposition encore en lice ? Voici nos trois coups de cœur parmi les spectacles qui se jouent encore jusqu’au 31 juillet.
Festival off Avignon 2021 : nos trois coups de cœur
© François-Louis Athénas - Incandescences explore toutes les facettes de la jeunesse

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Incandescences, d’Ahmed Madani

Troisième volet de ses chroniques des banlieues et des quartiers populaires, Ahmed Madani explore avec son Incandescences le destin d’Aboubacar, Ibrahima, Virgil, Marie, Julie, Philippe, Merbouha, Jordan et Izabela. Neuf jeunes qui portent sur scène leur histoire, mais aussi les histoires, d’une centaine d'autres que le metteur en scène a rencontré pour construire son récit.
 
Des acteurs qui dynamitent la scène, évoquent autant l’amour que leur sexualité, leur rapport aux écrans comme au monde, dénoncent la pression du groupe, le poids de la culture et les perversités du communautarisme. Rires, larmes, douleur, intensité des regards, puissance des mots, énergie créatrice : ils se révèlent en artistes complets, portés par une mise en scène sonore et visuelle ultra-efficace.
 
Incandescences explore toutes les facettes de la jeunesse et, même si elle est ici incarnée, a su la rendre universelle. Un moment de théâtre d’une juste et grande sensibilité, que les ovations quotidiennes de la salle viennent confirmer. C'est beau et incontournable, à tel point que le spectacle est très rapidement complet.
Incandescences, 11h, Théâtre des Halles. Mais aussi au Théâtre de Privas le 1er mars 2022.

Les Fourberies de Scapin, Compagnie L’Eternel été

La Compagnie L’Eternel été fête ses dix ans à Avignon, et quel anniversaire ! Elle présente pour la 4e saison sa version déjantée des Fourberies de Scapin, à voir absolument avant qu’elle ne cesse de tourner, même si elle était encore programmée au Toboggan de Décines
en juin dernier.
 
Emmanuel Besnault (qui joue aussi l’espiègle Scapin) dynamise le classicisme des textes, sans pour autant les dévoyer, dans une mise en scène judicieuse. Résultat : on chante, on danse, on saute, on rit - tout en déclamant ses vers - dans une pièce au rythme effréné et à l’allure folle. Une boule d’énergie portée par cinq acteurs formidables qui incarnent plusieurs rôles grâce à la magie de la mise en scène et aux détails des accessoires.
 
Un bouquet final applaudit à tout rompre dans un théâtre fait pour voir - et pour se réconcilier avec - du Molière : une scène et des gradins en bois dans l’un des plus anciens théâtres du Festival d’Avignon. On a adoré !
Les Fourberies de Scapin, 15h25, Condition des Soies.

Les Pieds Tanqués, Philippe Chuyen

Loin du centre historique d’Avignon, mais près du Rhône, du terrain de boule et en plein air, Les Pieds Tanqués touchent au coeur avec la justesse de ses propos et ses quatre acteurs attachants. Eux, ce sont Zé, le pied-noir, Yaya, le français né de parents algériens, Loule, le Provençal et Monsieur Blanc, l’incarnation du Parisien fraichement débarqué en Provence.
 
D’une simple partie de pétanque (non seulement ils y jouent, mais plutôt bien !), la pièce monte en puissance et aborde avec sensibilité et réalisme le passé colonial de la France et la petite et la grande histoire autour de la guerre d’Algérie. Un texte qui raisonne avec toutes les questions récentes autour de la mémoire, de la responsabilité, de l’accueil de la différence et du pardon.
 
L’humour teinté d’accent n’exclut pas la gravité des propos des Pieds Tanqués, les rires n’effacent pas les larmes mais l’ensemble donne une pièce tendre, accessible et universelle. La pièce n’est pas toute jeune, elle a été créée en 2012, mais elle reste terriblement
actuelle. À voir absolument.
Jusqu’au 25 juillet au Boulodrome de l’Ile Piot, puis tout l’été comme à Montrevel-en-Bresse (01) le 29 juillet.
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?