AccueilCultureCinémaFestival lumière : Rouge, quelle couleur a la vérité ?

Festival lumière : Rouge, quelle couleur a la vérité ?

Le réalisateur Farid Bentoumi passe au thriller social avec ce second film, Rouge, portrait d'une lanceuse d'alerte qui doit dénoncer les pratiques de l'usine où travaille son propre père.
Festival lumière : Rouge, quelle couleur a la vérité ?
c-les-films-velvet - Zita Hanrot et Sami Bouajila

CultureCinéma Publié le ,

Comédien passé à la réalisation, Farid Bentoumi s'est fait remarquer par son court métrage Brûleurs (2011), puis par son premier long métrage, Good Luck Algeria (2015), une comédie inspirée du parcours de son frère, sélectionné algérien en ski de fond aux JO d'hiver de Turin.

Le film Rouge ne cache rien de la complexité des situations des petites entreprises, à l'heure du nécessaire virage écologique, mais il raconte aussi une émouvante relation père-fille.

Se taire ou trahir

Nour (Zita Hanrot) vient d'être embauchée comme infirmière dans l'usine chimique où travaille depuis toujours son père (Sami Bouajila), délégué syndical. Alors que l'usine est en plein contrôle sanitaire, une journaliste, Emma (Céline Sallette), mène l'enquête sur sa gestion des déchets.

Les deux jeunes femmes vont peu à peu découvrir que ce pilier de l'économie locale cache bien des secrets. Entre mensonges sur les rejets polluants, dossiers médicaux trafiqués ou accidents dissimulés, Nour va devoir choisir : se taire ou trahir son père pour faire éclater la vérité.

Rouge, jeudi 15 oct., 19h30, UGC Confluence, en présence de Farid Bentoumi, Zita Hanrot, Sami Bouajila et Céline Sallette.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?