Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Festival des 7 collines, moteur !

le - - Spectacle vivant

Festival des 7 collines, moteur !
Pierre Nydegger - Travelling de Massimo Furlan

C'est reparti pour un tour. Le festival des 7 collines ouvre une 24ème édition pleine de promesses. Fidèle à son habitude, ce festival exigeant apporte son lot de surprises et de nouveautés, de projets pointus et de créations.

Mêlant, comme toujours danse (un peu), musique (beaucoup), cirque (passionnément), il présente à la fois des grosses productions telles Circa et sa pièce de 2017 Humans ou Goran Bregovic et des jeunes compagnies accueillies en résidence de création et des projets totalement atypiques. C'est le cas de celui du plasticien suisse Massimo Furlan, Travelling.

Travelling de Massimo Furlanâ (Pierre Nydegger)

Créé l'été dernier au festival Belluard à Fribourg, il consiste en une balade en autocar, une sorte de « magical mystery tour » peuplé de visions poétiques, d'arrêts impromptus et d'étranges personnages sortis de la nuit. Réalisé in situ avec des volontaires « performeurs et performeuses », il invite au voyage dans la ville, offrant des images furtives et aussitôt disparues, parenthèses magiques entre rêve et réalité, et lui découvrant ainsi un autre visage.

C'est le cas également de VIIA-voyage intime au cœur de l'itinérance artistique, une installation sonore interactive proposée par le collectif d'artistes Les Passagers. Elle consiste en une cabine bicolore sur roues pouvant accueillir une ou deux personnes qui vont composer eux-mêmes leur voyage sonore à partir de 130 récits de « cirque contemporain et théâtre itinérant » et plonger dans le quotidien des artistes nomades, histoire de faire voler en éclats les clichés.

Au rayon des premières, les stars locales de la compagnie Diptyk présentent le dernier volet de leur triptyque autour de la révolte, Le Cri, un trio pour deux femmes et un homme. Mais aussi les acrobates Nikki et JD, venus d'Angleterre, le Terya Circus venu de Guinée, Nacho Flores et son mur de cubes parachuté directement de Barcelone. La cerise sur le gâteau, un concert des Filles de Illighadad, qui n'étaient jamais sorties de leur village avant l'année dernière et qui délivrent une musique étonnante, revisitant la tradition touarègue avec des guitares électriques...

Gallia Valette-Pilenko

Festival des 7 collines, www.festivaldes7collines.com

L'autre, étape de travail

Même si la pièce n'est pas encore totalement terminée, puisqu'elle sera créée ele 27 septembre au théâtre de Privas, L'autre intrigue déjà. Entre théâtre et cirque, L'autre se présente comme « un solo à quatre », l'histoire d'un gars qui « aurait préféré que vous ne veniez pas » (sic). Roue cyr, banquine et monocycles constituent les accessoires indispensables du trio qui s'est rencontré l'École nationale de cirque de Montréal (l'une des références absolues du nouveau cirque) avant de former la compagnie Puéril Péril. Une compagnie soutenue par l'École de cirque de Lyon qui mêle références cinématographiques et humour noir, où se conjuguent prouesses techniques et compositions loufoques. À découvrir le 30 juin.




Gallia VALETTE-PILENKO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer