AccueilSociétéFermeture des cabinets dentaires : un dispositif mis en place par les chirurgiens-dentistes

Fermeture des cabinets dentaires : un dispositif mis en place par les chirurgiens-dentistes

Fermeture des cabinets dentaires : un dispositif mis en place par les chirurgiens-dentistes d'Auvergne-Rhône-Alpes pour assurer les urgences dentaires.
Fermeture des cabinets dentaires : un dispositif mis en place par les chirurgiens-dentistes
DR

ActualitéSociété Publié le ,

Le Conseil National de l'Ordre (CNO) des Chirurgiens-Dentistes a en effet annoncé que tous les cabinets dentaires seraient fermés au public jusqu'à nouvel ordre. Conséquence, toutes les interventions liées à des soins de confort, esthétiques ou prothétiques sont reportées sine die. Seules les urgences dentaires réelles et sérieuses (douleurs dentaires, abcès, traumatisme, hémorragie...) seront désormais prises en compte.

Chaque chirurgien-dentiste a pour mission d'assurer une permanence téléphonique et d'évaluer le degré d'urgence de son patient. Si cette urgence dentaire est avérée et qu'un geste technique est nécessaire, il oriente alors son patient vers une régulation départementale, régulation organisée par chaque Conseil Départemental. In fine, cette cellule de crise sera seule habilitée à orienter le patient vers la structure publique ou privée (cabinets dentaires d'astreinte, centre hospitalier ou faculté d'odontologie) la plus proche.

« Les cabinets dentaires doivent être fermés à l'accueil physique, mais doivent conserver une permanence téléphonique, afin de pouvoir gérer par téléphone leurs patients et éviter ainsi l'engorgement du système de régulation », résume le docteur Eric Lenfant, président de l'URPS Chirurgiens-Dentistes Auvergne-Rhône-Alpes.​

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?