AccueilActualitéSociété« Femmes, je vous aime ! »

« Femmes, je vous aime ! »

Mardi 1er décembre, plus de 200 invités s'étaient déplacés à la CCI de Lyon pour la traditionnelle soirée Femmes Décideurs, organisée par notre journal.
« Femmes, je vous aime ! »
photo M.Godet

ActualitéSociété Publié le ,

À l’issue des présentations, quatre trophées ont été remis par les partenaires historiques de la manifestation (groupe Caisse des Dépôts, CIC, Entreprises-Habitat), venant récompenser le parcours exemplaire de femmes ambitieuses et volontaires, soucieuses de faire entendre leur voix au coeur d’un univers encore (trop ?) masculin. Au coeur de la prestigieuse salle de la Corbeille, place de la Bourse, partenaires publics et privés s’étaient réunis à l’occasion du rendez-vous annuel Tout Lyon Affiches, célébrant la 12e parution annuelle du supplément Femmes Décideurs. Le directeur général du journal, Alain Milliat, a rappelé son attachement à ce support, destiné à mettre en valeur ces représentantes de la gent féminine participant activement au dynamisme économique de la granderégion Rhône-Alpes. Cette année, a-t-il indiqué, le recueil rassemble 45 portraits contre 41 en 2014 : « Une croissance qui prouve la pertinence de ce supplément, encore et toujours d’actualité dans le monde entrepreneurial ». Parmi tous ces portraits, quatre femmes ont été récompensées ce soir-là pour leur courage et leur ténacité. Et c’est un jury composé de dix femmes et présidé par Naïma Baladi, médecin lieutenant-colonel au SDMIS, qui avait pour lourde tâche de départager les candidates. Suite au traditionnel « Femmes, je vous aime » chantonné par le président de la CCIR Rhône-Alpes, Jean-Paul Mauduy, les partenaires ont procédé à la remise des trophées.

Le groupe Caisse des Dépôts, en la personne de Corinne Steinbrecher, a tout d’abord attribué le prix Femme de l’impossible à Véronique Jacquet, visiblement très étonnée de recevoir une récompense pour l’ensemble de son parcours professionnel. « Continuons à rêver de l’impossible et à construire l’avenir », s’est-elle humblement exprimée face à l’auditoire, avant de laisser place à Isabelle Bourgade (CIC), qui a remis le trophée de la Femme d’audace à la très attendue Annie Famose. Cette figure nationale, double médaillée olympique et championne du monde de ski, a fait montre d’une grande modestie, s’exprimant essentiellement sur l’importance de retrouver un sens à sa vie quand sonne le glas de la compétition. Véritable exemple de réussite professionnelle, l’ancienne championne a largement démontré par sa force de caractère qu’il est possible de rebondir à n’importe quelle étape de sa vie. Le trophée Femme d’engagement a ensuite été apporté par Katia Canonge (Entreprises-Habitat) auprès de la charismatique Patricia Gros Micol, fondatrice d’Handishare. Pour cette mère de quatre enfants, ce prix récompense une valeur appliquée au quotidien, tant dans la famille que dans le monde professionnel et l’humanitaire. Une personne à la franchise sans concession mais à l’humeur joyeuse, qui a brillamment conclu son discours en interprétant librement Je te donne, de Jean-Jacques Goldman, sous une pluie d’applaudissements. Enfin, le prix du Jury a été remis à Léna Geitner, « une femme qui a osé, réussi à prendre son destin en main », selon les propres termes de Naïma Baladi, lauréate 2014, venu lui remettre son trophée. À seulement 25 ans, la jeune femme prouve que la toute dernière génération d’entrepreneures entend bien faire les choses différemment. Un message d’optimisme qui venait conclure cette remise des prix d’agréable façon, laissant la soirée se poursuivre au champagne Perrier-Jouët, avec les petits fours de la maison Borgeot.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?