AccueilEconomieFemmes décideurs 2022Femmes décideurs 2022 : Marine Fourest-Raymond (La Pépinière des talents) remporte le trophée Femme d'audace

Femmes décideurs 2022 : Marine Fourest-Raymond (La Pépinière des talents) remporte le trophée Femme d'audace

Marine Fourest-Raymond (La Pépinière des Talents) est la lauréate du trophée Femme d'audace. Un prix remis mardi 31 mai à l'occasion de la soirée Femmes décideurs 2022 organisée par Tout Lyon et ses partenaires.
Marine Fourest-Raymond a reçu le trophée des mains d'Eric Cotte, directeur général CIC Lyonnaise de Banque.
© Marine Agathe Gonard - Marine Fourest-Raymond a reçu le trophée des mains d'Eric Cotte, directeur général CIC Lyonnaise de Banque.

EconomieFemmes décideurs 2022 Publié le ,

Le trophée Femme d'audace a été attribué à Marine Fourest-Raymond, à la tête de La Pépinière des Talents en Isère. C'est l'un des quatre prix remis mardi 31 mai lors de la soirée Femmes décideurs 2022. Un événement organisé par Tout Lyon et ses partenaires au H7 à Confluence.

Eric Cotte, CIC Lyonnaise de Banque : "L’extra financier va bousculer les modèles"

Les premiers mots de la gagnante sur scène au moment de recevoir le trophée des mains d'Eric Cotte, directeur général CIC Lyonnaise de Banque, ont pris des accents collectifs : "A la Pépinière des Talents, nous sommes des femmes d'audace."

Revenant sur son projet inclusif, à travers une classe qui s’adresse aux adolescents de 16 à 19 ans atteints de troubles dys (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie…), Marine Fourest-Raymond a délivré un message fort : "Ces jeunes sont une vraie richesse pour les entreprises. Sommes-nous obligés d'être catalogués comme "tarte" quand on ne rentre pas dans le moule à cake ?"

Sa première réaction en vidéo


Son portrait / Marine Fourest-Raymond, l'attentionnée

Née à Paris et installée en Isère depuis 2006, Marine Fourest-Raymond, a créé, en 2018, l’associa­tion La Pépinière des talents pour venir en aide aux adolescents atteints de troubles dys. Bien plus qu’un projet professionnel, c’est devenu son projet de vie.

Née à Paris, le 27 avril 1968, Marine Fourest-Raymond est la cadette d’une fra­trie composée de cinq filles et un garçon. Fille d’attaché militaire, elle bénéficie très jeune d’une éducation anglo-saxonne. L’anglais devient d’ailleurs un refuge lui permettant de masquer en partie ses difficultés en orthographe, conséquences d’un trouble dys.

"Je faisais des fautes en anglais, mais comme j’étais Française, cela posait moins de problèmes (que lorsque je faisais des fautes en français)." Diplômée d’une école de commerce à Paris, elle enchaîne les postes au sein des services de direction, communication, marketing de diverses grandes entreprises internationales.

En 2006, elle arrive en Isère et décide d’y rester, aux côtés de ses trois enfants, Achille, Aurélie et Andréa. De 2006 à 2011, elle crée, à Lans-en-Vercors, Les Fées des Alpages, un service d’accueil de vacances et de conciergerie, peu commun à l’époque. En 2014, elle décroche un master en management hôtelier à Oxford.

© Thomas Richardson / Marine Fourest-Raymond a créé en 2018 l’associa­tion La Pépinière des talents

Outiller pour donner confiance

Lorsque l’un de ses enfants, atteint de troubles dys, se retrouve en situation de rupture scolaire, elle rejoint le conseil d’administration d’une école alternative et étudie l’offre de structures d’accueil notamment pour les collégiens et lycéens. "J’ai pu constater que des structures existaient mais sans prise en compte des troubles spécifiques."

En 2016, émerge l’idée de la Pépinière des talents. Elle se transforme, deux ans plus tard, en une association, qui a pour objectif, à terme, de "devenir un laboratoire des bonnes pratiques en matière de troubles dys (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dysphasie, etc., Ndlr)".

En attendant, l’association s’active pour concrétiser un dispositif pédagogique innovant pour la filière apprentissage et prépa-apprentissage, destiné aux adolescents souffrant de ces troubles dys. "Le but est de donner des outils aux élèves pour qu’ils puissent mettre des mots sur leur trouble et qu’ils puissent le compenser", indique Marine Fourest-Raymond. Le projet voit le jour en septembre 2020, avec l’ouverture d’une classe prépa-apprentissage au sein du centre de formation de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) à Moirans.

Il est financé, à 80 % et pendant trois ans, par un appel à projets gagné auprès du ministère du Travail et de fonds de l’État. Aujourd’hui, elle "souhaite stabiliser son équipe et rester sur une seule classe encore l’année prochaine. On pensait ouvrir une seconde Pépinière à Lyon, mais ce serait nous fragiliser."

En complément, et depuis septembre 2020, Marine Fourest-Raymond, avec son équipe, dirige une formation gratuite pour les 16-19 ans qui apprennent à reprendre confiance en eux.

Thomas Richardson

Son entreprise

Fondatrice et directrice de l’association qui regroupe quatre salariés et cinq experts interve­nants. L’association a construit un projet pédagogique axé sur la reprise de confiance en soi, autour de trois piliers : la pédagogie, le mieux-être et l’orientation.

Les élèves qui suivent cette formation à la Pépinière des talents ne payent rien, mais en plus, ils sont rémunérés par l’État. L’association fonctionne grâce à un budget de 120 000 € adaptés pour une classe de 20 élèves.


Son conseil pour se lancer

Il faut croire en son projet, se dire qu’il a du sens, qu’il est nécessaire. Il faut être d’abord convaincu du bienfondé de ce que l’on propose avant de pouvoir convaincre les autres.

Ses influences

Maria Montessori m’inspire beaucoup, tout comme Isabelle Peloux, fondatrice de l’école élémentaire du Colibri au centre agroécologique des Armanins, ou encore Julien Peron qui est porteur de troubles dys et s’est autoconstruit.

Son rituel d’entrepreneure

Je ne suis pas quelqu’un de rituels. J’essaie de faire 20 minutes de yoga le matin, mais souvent il faut que je me force à le faire…

Partager :

Femmes décideurs 2022


Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?