Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Femmes Décideurs 2020 : Claire Tharin, l'inventive

Publié le - - Femmes décideurs 2020

A la tête de Claire Carrelage et Claire Luxury, la chef d'entreprise basée à Montrond-les-Bains poursuit sa conquête de nouveaux marchés en s'adaptant aux contraintes sanitaires en vigueur.

Depuis notre rencontre l'année dernière, Claire Tharin, plus persévérante que jamais, se bat pour passer sans trop d'encombres cette difficile période en s'appuyant sur sa marque de fabrique : le travail, la simplicité et l'intérêt de faire. Cette fille du Sud, tombée dès son plus jeune âge dans l'univers du négoce, évolue depuis près de trente ans dans le carrelage.

D'abord en tant que salariée, puis dans son propre magasin à Montrond- les-Bains, en 1999. Celui-ci se taille rapidement une belle notoriété, adaptant son offre à la demande du client, avec une particularité : la spécialisation de ses gammes.

“Si le produit n'existe pas, je le fais faire !”, lance la dirigeante dont l'ADN se teinte d'une fibre artistique.

► Femmes décideurs 2020 : votez en un clic

Se bouger pour avancer

Passionnée par la création, Claire Tharin a fait de l'Italie son territoire de jeu pour concocter ses collections. Elle reconnaissait en 2019 que "son luxe consistait à prendre enfin le temps de faire des choses qui lui plaisent". Façonner, innover, créer "la cerise sur le gâteau !". Cette différenciation lui a permis de faire face à une concurrence accrue des marchands de matériaux locaux se diversifiant dans le carrelage au cours de ces dix dernières années.

Un combat qu'elle reprend aujourd'hui pour vaincre la Covid-19, dont elle s'estime "victime professionnellement". Malgré la situation, la chef d'entreprise avoue se "bouger" pour maintenir son activité.

Claire Tharin souhaitait conquérir le marché nautique, avec le lancement de Claire Luxury destinée à l'aménagement de yachts et superyachts. Mais elle a revu ses priorités depuis le début de la crise sanitaire, "car c'est un secteur où l'on se rencontre lors de salons et d'événements internationaux". Cette dernière se concentre alors sur son activité première afin d'entretenir les relations avec les donneurs d'ordre.

"J'accentue mes démarches auprès des architectes, je travaille sur des marchés sans savoir quand ils pourront voir le jour, mais j'essaie de proposer des idées que d'autres n'ont pas", développe la dirigeante de Claire Carrelage.

Pour se réinventer, elle a fait évoluer son site internet. Elle propose ainsi à ses clients de réaliser une demande de devis en ligne. Elle envisage aussi des alternatives à la limitation des déplacements. "Si les clients ne peuvent pas venir, il faudra que j'aille à eux, avec des échantillons". Une autre manière de faire du commerce en somme. Et puis elle ne désespère pas en parcourant la France, de "tomber sur une manière de faire extraordinaire", preuve, s'il en est, d'une faculté de rebond toujours bien présente.


A VOUS DE VOTER !

Créez votre propre sondage de satisfaction des utilisateurs




Stéphanie VéRON
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer