Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Femmes Décideurs 2020 : Céline Saint Olive Baque, la développeuse

Publié le - - Femmes décideurs 2020

Céline Saint Olive Baque poursuit sa croissance, avec la volonté de donner un souffle encore plus puissant à Noraker, basée à Villeurbanne

En 2019, au regard de sa victoire, Céline Saint Olive Baque affirmait "n'être qu'au début" de l'aventure Noraker à Villeurbanne, un spin-off de l'INSA de Lyon fondé en 2005 par un chercheur de l'école éponyme, ayant développé une nouvelle formulation pour fabriquer des implants pour de la chirurgie orthopédique.

"Quand on m'a présenté Noraker, j'ai trouvé que c'était une pépite à développer. Il y avait un fossé entre le potentiel que j'y voyais et les réalisations qui avaient pu être faites. Convaincue du potentiel et de l'intérêt, j'ai voulu relever le défi et prouver que tout était entre nos mains", souligne-t-elle.

"Nous avons optimisé la formulation et la fabrication d'un bio matériel qui s'appelle le verre bioactif. Il a la double propriété d'être résorbable et de stimuler la régénération osseuse", explique l'ingénieure diplômée de l'Ecole supérieure de physique et de chimie industrielle de la ville de Paris.

► Femmes décideurs 2020 : votez en un clic

Changement d'échelle

Le début d'une forte croissance dans tous domaines, du recrutement au chiffre d'affaires en passant par le développement commercial. C'était aussi le démarrage d'un processus de déménagement. "C'est fait ! assure-t-elle. Nous avons déménagé dans une serre réservée aux entreprises de medtech et de biotechnologie. De très beaux aménagements dédiés à ce type de PME qui ont besoin d'équipements. La première phase de déménagement a eu lieu en 2020 et la deuxième phase se déroulera en février 2021. Nous allons multiplier par cinq la surface des laboratoires de production. Notre but est donc de passer d'un niveau de production laboratoire à un niveau de production beaucoup plus industrialisé, afin de satisfaire la demande et les commandes clients".

La dirigeante et ses équipes sont également en train de développer une gamme complète de produits afin d'aider à la reconstruction des ligaments, tendons et fractures.

Des projets plein la tête

Céline Saint Olive Baque ne s'arrête pas là. A l'image de sa bouillonnante première vie – d'IBM aux États-Unis à L'Oréal à Shanghai -, elle a toujours de nombreux autres projets plein la tête. A commencer par le développement et le rayonnement international de ses produits.

"En 2020, nous avons eu deux marqueurs forts de développement : la commercialisation au Brésil et en Australie, deux pays extrêmement importants pour nos métiers et nos produits du fait de leur population. Nous commercialisons dans à peu près vingt-cinq pays".

L'implantation en Inde ne devrait plus tarder puisqu'elle vient de recevoir les autorisations de vente. Mais il ne s'agit pas seulement de s'implanter. "C'est aussi soutenir les partenaires actuels dans ces nombreux pays. Soutenir par des études cliniques, de la formation, afin de répondre à un besoin d'accompagnement en termes de bénéfices produits et techniques chirurgicales".

Afin de palier cette hausse d'activité, la dirigeante souhaite, d'ici 2025, recruter près de quarante personnes.


A VOUS DE VOTER !

Créez votre propre sondage de satisfaction des utilisateurs




Tout Lyon Essor Rhône LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide