AccueilEconomieFabrice Poncet et Nicolas Autric, l'improbable duo

Fabrice Poncet et Nicolas Autric, l'improbable duo

Fabrice Poncet et Nicolas Autric, l'improbable duo
Nicolas Autric et Fabrice Poncet

Economie Publié le ,

L'un est grand et brun, l'autre plus trapu et blond. Le premier est à l'aise pour parler de lui, le second moins, soudain plus loquace quand il évoque son travail dans l'atelier. FabricePoncet manie les chiffres, les devis, la communication ;NicolasAutric conçoit, façonne et livre les produits. Pourtant, les deux compères sont associés à égalité dans la Fabrique, une usine de fabrication de meubles, petite série et pièces d'art.

Cette égalité, Fabrice Poncet l'a voulue, même s'il reste l'initiateur du projet initial, proposant d'associer les salariés aux décisions et en limitant les écarts de salaire. "Je suis dans une vraie logique de partage de pouvoir et des richesses", assure ce père de 4 enfants, qui n'a pas hésité, à un moment donné, à rester à la maison le temps d'un congé parental pour s'en occuper et permettre à son épouse de travailler. L'occasion pour jardiner, son autre passion, mais aussi pour imaginer un système industriel pour trier le linge. "C'est drôle d'appliquer à la vie ordinaire un système industriel", souligne l'ingénieur, diplômé de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne, qui a toujours voulu travailler dans la production.


Car l'ancien scout, un temps enseignant avec son épouse dans un collège au Burkina-Faso, dans le cadre d'une mission de coopération et de développement où il prend le temps de nouer des amitiés solides en devenant éleveur après l'école, a le souci du bien commun. Engagé dans l'économie sociale et solidaire, l'administrateur de l'incubateur Ronalpia ne pouvait concevoir un projet déséquilibré.
Loin de l'engagement sociétal de Fabrice Poncet, héritage de ses parents enseignants, très engagé eux-mêmes dans des associations, Nicolas Autric préfère se consacrer à son activité quotidienne dans l'atelier. "Je suis là pour écouter les arguments de Fabrice et les valider", minimise-t-il avec une pointe d'ironie. Son temps libre, l'ébéniste titulaire d'un diplôme des métiers d'art (DMA) passé à Uzès, le dédie à sa famille - il a trois enfants et une femme musicienne qu'il accompagne dans ses tours de chant.


Quand le projet d'association prend forme, présentés par un ami commun, aucun n'hésite – une caractéristique commune aux deux hommes. "J'ai rarement peur dans la vie", souligne l'artiste. "Je suis un éternel optimiste", renchérit le dirigeant qui partage avec son acolyte l'amour du travail bien fait. "Notre valeur ajoutée, c'est la culture du détail : savoir modéliser un dessin pour en faire un objet qui lui ressemble en tout point", résume Fabrice Poncet.
Loin de s'arrêter à ce modèle établi, les deux associés veulent aller plus loin dans leur projet. Ils ambitionnent de créer 3 emplois d'insertion sans financement public. Et s'il travaille désormais à plein temps, Fabrice Poncet poursuit ses activités associatives pour le Burkina-Faso pour lequel il récolte des fonds pour soutenir la scolarité des enfants. "Depuis plus de 20 ans, nous avons suivi près de 200 enfants en évitant les accidents de scolarité pour éviter le décrochage scolaire", indique-t-il. Ce qui fait leur réussite ? Sans aucun doute : leur complémentarité. Même s'ils cultivent leurs différences d'approches et de style.

Fabrice Poncet et Nicolas Autric en 5 mots clés

Date : Juin 2006, période où Fabrice Poncet imagine le concept de La Fabrique

Lieu : Uzès, selon Nicolas Autric

Ambition : Etre un bon mari, un bon père, un bon ami et un bon patron pour Fabrice Poncet et apporter sa petite pierre à l'édifice pour Nicolas Autric

Citation : Fabrice Poncet : "A la fin de la foire, on compte les bouses", Chirac ; Nicolas Autric : "Mieux, c'est pire"

Personnalité : Fabrice Poncet évoque Jean Vanier le fondateur de la Communauté de l'Arche, un lieu de vie pour les personnes à déficience intellectuelle. Nicolas Autric fait référence à Jean Prouvé, architecte-designer-fabriquant de son propre mobilier

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?