Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

F-Pace : le premier SUV Jaguar

le - - Automobile

Depuis sa naissance, il y a plus de 80 ans, Jaguar s'était spécialisé dans la fabrication de voitures de luxe et de sport, ne craignant pas, à l'occasion, de participer aux plus dures épreuves comme les 24 Heures du Mans.

On pouvait craindre que la reprise de la marque par l’Indien Tata, après le triste épisode Ford, ne cantonne la production à un niveau minimal. Les faits apportent un heureux démenti puisque les nouveaux modèles se succèdent avec bonheur et que la marque s’attaque même aujourd’hui au segment à la mode : celui des SUV.
Avec ce F-Pace, annoncé depuis quelques années par le concept-car C-X17 exposé de salons en salons, Jaguar vient se mesurer sans aucun complexe aux ténors allemands de la catégorie : Mercedes, BMW ou Porsche.
On retrouve dans ce nouveau SUV tous les codes stylistiques des berlines Jaguar. Rien d’étonnant puisque son designer veille depuis une vingtaine d’années à la pérennité de la marque. Ian Callum a su avec habileté conserver une certaine parenté avec les berlines XE ou XF malgré le volume  nécessairement plus important de ce  SUV : calandre verticale, capot bombé, pare-brise incliné, feux arrière effilés…
Avec ses 4,73 m, une longueur qui lui permet de concurrencer les ténors du segment, le F-Pace dispense un généreux espace à ses occupants en leur offrant en outre un coffre de 650 dm3 pour leurs bagages, extensible à 1 740. Les ingénieurs ont largement utilisé l’aluminium aussi bien pour la structure que les trains roulants et les motorisations rivalisent sans peine avec celles des premium germaniques.
La gamme attaque avec un 2.0 diesel de 180 ch, se prolonge par les 300 ch d’un 3 litres et se couronne par deux V6 essence de 340 ou 380 chevaux. Les accélérations oscillent de 8’’7 à 5’’5 pour avaler le 0 à 100. Des jantes en alliage allant jusqu’à 22 pouces, une boîte automatique ZF à 8 rapports et les toutes dernières avancées technologiques agrémentent ce SUV que Jaguar juge à la fois « polyvalent, sportif, confortable, luxueux et moderne ».
Si la première motorisation peut se contenter d’une transmission arrière à deux roues motrices, l’ensemble de la gamme s’appuie sur une transmission intégrale dérivée de celle du Land Rover qui passe de 2 à 4 roues motrices en seulement 165 millisecondes quand le besoin s’en fait sentir. La gamme étage ses tarifs de 42 740 à 88 000 € en laissant encore la porte ouverte à un certain nombre d’options. Une série limitée (1 200 exemplaires seulement) réserve 67 F-Pace pour la France  avec les plus puissantes motorisations essence ou diesel.

M.M






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer