AccueilSociétéExposition - « Uso interno, Uso externo » de Manuel et Miguel Rosado, à la Galerie Olivier Houg à Lyon

Exposition - « Uso interno, Uso externo » de Manuel et Miguel Rosado, à la Galerie Olivier Houg à Lyon

Deux frères jumeaux (1971) réfléchissent au-travers de leurs sculptures fragmentaires et de leurs peintures, à la place que tient l’homme dans la société contemporaine et sur les traces qu’il va laisser aujourd’hui.

ActualitéSociété Publié le ,

Ils invitent les spectateurs à suivre activement leurs recherches sur le corps fragmenté, ces fragments correspondant à une partie de chacun de nous.

L ’exposition présente six pièces issues de leur série « I Contain multitudes, 2012 ». Elles se composent de trois corps complets qui ont été moulés en plâtre, en terre cuite ou en résine peinte, complétés par des images photographiques imprimées sur du bois. On remarque un homme reconstitué, isolé, étendu sur le sol tel un gisant. Le corps est complet tandis qu’un peu plus loin, un corps fragmenté est suspendu à un fil, debout. Cette notion de fragmentation, de déconstruction du corps et de rapports des membres les uns avec les autres, perturbe les sens. Cependant, bien qu’ils soient incomplets, ces corps donnent une impression de vie appuyée par la couleur dominante de la terre cuite faisant le lien avec les différents matériaux utilisés. Les pièces dialoguent entre elles ; les membres du corps dialoguent aussi entre eux, et la présentation prend alors tout son sens si l’on considère que l’imaginaire qui nous est proposé est formé d’une partie de nous-même.
Sur l’un des murs de la salle, deux grandes peintures en noir et blanc reprennent le thème de la caverne de Platon et de l’entrée de la grotte où l’on voit sans être vu. Elles évoquent aussi le séjour de Jonas dans le ventre de la baleine, symbole de la grossesse et de la nativité, le ventre apparaissant dans l’imagerie populaire comme une cavité accueillante. Ces huiles sur toiles ont été réalisées à partir de photos prises près de Séville. La pâte y est travaillée et la touche vive accroche la lumière à la surface de la toile.
Une présentation étrange qui pousse le visiteur à s’interroger sur ses capacités à atteindre un bonheur simple et sans limites. Va-t-il laisser une trace sur la terre aujourd’hui ? C’est la question que lui posent les frères Rosado.

Brigitte Roussey

Galerie Olivier Houg,
45, quai Rambaud à Lyon 2e.
Du mardi au vendredi de 10 h à 19 h, 15 h-19 h le samedi.
Jusqu’au 4 août.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?