AccueilSociétéExposition - Roger Excoffon : une rétrospective « choc » au musée de l’imprimerie de Lyon

Exposition - Roger Excoffon : une rétrospective « choc » au musée de l’imprimerie de Lyon

Roger Excoffon (1910-1983) est une figure incontournable de la communication graphique française dans la deuxième moitié du XXe siècle.

ActualitéSociété Publié le ,

Son oeuvre reconnue internationalement mérite bien cette rétrospective car « Roger Excoffon a modelé l’image de la France d’après-guerre ».
L’exposition réunit dans quatre salles des productions originales de l’artiste, mais aussi des photographies et des affiches réalisées par des graphistes d’aujourd’hui à partir de son oeuvre. Dès l’entrée dans la première salle, le visiteur est interpellé par deux grandes affiches publicitaires pour les sociétés Reynolds et Campari. On note le trait précis, les motifs simplifiés et les couleurs vives posées en larges aplats nettement délimités. La deuxième salle regroupe les travaux graphiques qu’Excoffon a réalisés pour Air France : les maquettes d’affi ches pour la campagne publicitaire de lancement de la Caravelle et aussi pour le Concorde. Les traits précis évoquent la vitesse des avions et la pureté de leurs lignes ! Un peu plus loin, les publicités pour les bons d’Epargne, la SNCF, la Fonderie Olive…

Energie du trait

Plusieurs maquettes pour les jeux olympiques d’hiver de Grenoble de 1968 côtoient un magnifique projet pour Dunlop SP Sport dont le dessin simplifié de l’empreinte du pneu évoque sa stabilité et son confort dans la vitesse. La dernière salle présente des projets pour l’Ecole Polytechnique, pour l’Emprunt d’Etat de 1973 avec une « Marianne » bleue tout à fait étonnante, pour Rivoire et Carret, la Monnaie de Paris et bien d’autres encore. Des exemplaires de cartes de voeux, d’imprimés pour le « Bal des Petits lits blancs » et des publicités pour les laboratoires Sandoz sont présentés dans des vitrines. Le célèbre Coq rouge accroché un peu plus loin frappe par l’énergie du trait tracé d’un geste large et précis de la main. Ce coq sera repris de nombreuses fois dans des affiches destinées à représenter la France à l’étranger.

Modernité du travail de Roger Excoffon

La visite de l’exposition terminée, on reste étonné par la jeunesse et la modernité du travail de Roger Excoffon, par la vivacité de l’arabesque du trait, par l’énergie du motif, par le graphisme épuré et stylisé, puissant et élégant, tellement juste ! Une exposition remarquable d’un « gentleman de la typographie » (David Rault).

Brigitte Roussey


Musée de l’imprimerie de Lyon
13, rue de la Poulaillerie à Lyon 2e.
Du mercredi au dimanche 9 h 30-12 h et 14 h-18 h. Jusqu’au 19 février.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?