AccueilSociétéExposition - Le peintre Frédéric Benrath honoré à Bourg-en-Bresse

Exposition - Le peintre Frédéric Benrath honoré à Bourg-en-Bresse

Présentée au Monastère royal de Brou, « Couleurs d’infi ni » est une grande exposition réunissant les peintures abstraites de Frédéric Benrath (1930-2007).

ActualitéSociété Publié le ,

Elle retrace la totalité de la création de l’artiste.

Philippe Gérard, alias Frédéric Benrath, emprunte le nom du château de Benrath, près de Düsseldorf en Allemagne, pour marquer en 1953, le début d’une nouvelle vie qu’il consacre à la peinture. Très influencée par le romantisme allemand et sa littérature, sa peinture gestuelle, tout d’abord graphique (1954-60), évolue dans les années 1965-80 vers la représentation d’effets lumineux magnifi ques. Puis elle s’épure peu à peu pour ne garder que l’essence des formes et l’intériorité des couleurs.
L’exposition réunit une cinquantaine de peintures sur toile et sur papier qui témoignent de l’évolution du style de l’artiste au cours de ses années créatrices. Partagé en cinq sections, le parcours est chronologique et thématique. Quelques oeuvres parmi tant d’autres retiennent notre attention : « Zone d’insécurité » 1955 ou « Espace du souffle » 1965 ; « Les Jardins du vide » des années 80 ; « Mes Archipels » aux couleurs de plus en plus évanescentes et enfin ses dernières peintures très dépouillées comme « Mes hautes solitudes » ou « Ainsi la nuit » (1995-2005). La couleur raffinée est posée en larges aplats sur le support : « L’Exploration de l’air » 1967 ; « La Vision et l’Abîme » 1971 conduit le regard dans l’épicentre du vide et du chaos. La matière est fi ne et la touche aérienne. Le calme et la sérénité règnent dans les tableaux de Benrath toujours inondés de lumière, ce qui encourage le visiteur à se laisser bercer par la musique des couleurs et des formes.
Frédéric Benrath est un grand peintre, un « impressionniste abstrait » qui, en bannissant la forme, fait « chanter la couleur ».
Une importante rétrospective dans un lieu magique en résonance avec les oeuvres exposées.
Monastère royal de Brou, 63 boulevard de Brou à Bourg-en-Bresse. Tous les jours 9 h-12 h 30 et 14 h-18 h. Jusqu’au 18 septembre.

Brigitte Roussey

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?