AccueilSociétéExposition - La lumière et le temps

Exposition - La lumière et le temps

Le fonds du Musée des Beaux-arts est riche d’un ensemble important d’oeuvres de Jean Chevalier (1913-2002).

ActualitéSociété Publié le ,

Il est complété aujourd’hui par cinq nouvelles toiles offertes au musée par l’Association des Amis de l’artiste. Jean Chevalier s’intéresse tôt aux arts après une formation à l’Ecole nationale des Instituteurs de Grenoble. Dès l’âge de 16 ans, il découvre l’art contemporain en fréquentant assidûment le musée de sa ville. Trois rencontres importantes orientent définitivement sa vie vers la peinture. Tout d’abord, il éprouve un choc en découvrant à l’Exposition Internationale de Paris de 1937 la grande toile « Guernica » de Picasso. Puis, sa rencontre avec le peintre Robert Delaunay (1885-1941) marque le début de sa carrière artistique. Ce dernier l’encourage alors à orienter ses recherches sur la lumière. Par l’intermédiaire de Delaunay, il fait la connaissance du grand peintre cubiste Albert Gleizes qui l’initie à ses principes picturaux concernant « la rotation et la translation de plans colorés traités en aplats ». Cette rencontre est capitale pour Chevalier. Passionné d’histoire de l’art il aime participer à des débats sur la peinture et, en bon théoricien, il écrit régulièrement des articles dans les revues lyonnaises, donnant aussi des conférences pour transmettre la pensée et les données picturales de Gleizes. A partir des années 50, il s’émancipe de l’infl uence de son maître en abandonnant son style géométrique pour se diriger vers une abstraction libre où la lumière « construit » ses tableaux. A la fin de sa vie, il privilégie un travail à l’encre sur papier ou aux pastels gras, en accompagnant ses oeuvres de textes poétiques.

Brigitte Roussey

Musée des Beaux-arts de Lyon, 20 place des Terreaux à Lyon 1er. Tous les jours sauf mardi de 10 h à 18 h, 10 h 30-18 h le vendredi. Jusqu’au 14 août.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?