AccueilActualitéSociétéExposition - Bénédicte Plumey à Lyon

Exposition - Bénédicte Plumey à Lyon

La Galerie le Soleil sur la Place expose pour la seconde fois les peintures très personnelles et poétiques de Bénédicte Plumey (1956). Fille d’industriel du textile, Bénédicte a joué très jeune avec la soie, cette matière souple et chatoyante dont elle se souvient dans ses peintures.

ActualitéSociété Publié le ,

La Galerie le Soleil sur la Place expose pour la seconde fois les peintures très personnelles et poétiques de Bénédicte Plumey (1956).

Fille d’industriel du textile, Bénédicte a joué très jeune avec la soie, cette matière souple et chatoyante dont elle se souvient dans ses peintures. Son tempérament profond et méditatif la pousse à se rapprocher des philosophies asiatiques, ce qui explique son style influencé par la peinture chinoise. Les recherches de l’astrophysicien vietnamien prix Nobel Trinh Xuan Thuan, affirmant que « nous sommes tous des poussières d’étoiles », l’interpellent ; aussi, le cosmos prend-il dans sa peinture une vraie dimension spatiale.
Sa matière est fine, légère, travaillée par des superpositions de couches de peinture qu’elle dilue. Ses coloris superbes, vaporeux, sont raffinés. L’artiste aime peindre ce qui est impalpable comme le souffle de l’air, l’écoulement de l’eau ou le bruissement imperceptible d’une fleur qui s’ouvre : des pivoines, quelques natures mortes et des cascades.
Dans la première salle de l’exposition, face à l’entrée, notre oeil est attiré par une grande toile, une « Cascade » étrange dont l’eau jaillissante est étonnamment présente. Un peu plus loin, des pivoines aux pétales si légers qu’ils semblent à peine effleurer les fonds le plus souvent sombres des tableaux : « Pivoine » – « Branche de cerisier » – « Métamorphose II », une grande toile presque abstraite, aux coloris lumineux. En avançant dans la deuxième salle, le visiteur est surpris par une série de natures mortes de style beaucoup plus classique : « Les Abricots » – « La Saveur de l’espace » – « Les Cinq Sens » – « Les Fraises des bois »… La peinture de Bénédicte Plumey est apaisante, sereine, comme hors du temps !

Brigitte Roussey

Galerie le Soleil sur la Place
4, rue Antoine de Saint-Exupéry à Lyon 2e.
Du mardi au samedi 10 h-12 h 30 et 14 h-19 h.
Jusqu’au 2 octobre.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 juillet 2022

Journal du02 juillet 2022

Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?