AccueilVie juridiqueExpertise comptable : "Des opportunités d'embauche très intéressantes, en particulier à Lyon"

Expertise comptable : "Des opportunités d'embauche très intéressantes, en particulier à Lyon"

Pour promouvoir les métiers de l'expertise comptable auprès des jeunes, la profession organise régulièrement des événements. Le président de l'ordre des experts-comptables de la région Rhône-Alpes, Jacques Maureau, veut encourager les étudiants à poursuivre leurs études et à rejoindre les cabinets, lors d'une soirée d'échanges entre étudiants et professionnels, le 30 juin au Sucre.
Expertise comptable :
M.Godet - Jacques Maureau

Vie juridique Publié le ,

Comment va se dérouler la soirée du 30 juin, baptisée La nuit qui compte ?
Cette soirée va réunir 500 étudiants de la région engagés dans la filière de l’expertise comptable et de l’audit et 100 professionnels, experts-comptables, commissaires aux comptes et collaborateurs de cabinets. Elle se déroulera en deux temps, l'un professionnel et le second, festif, afin de créer du lien et une certaine appartenance à un réseau local. Chaque année, le climat est convivial et nous sommes à la disposition des jeunes pour témoigner de notre vie professionnelle.

S’agit-il d’une opération de séduction ?
Oui, un peu. Mais cela devient une opération référente pour la profession parmi toutes les actions menées par le conseil régional de l’ordre. Celui-ci cherche, en effet, à inciter les jeunes, à chaque stade de leurs études, à rejoindre les cabinets d’expertise comptable et la profession. Nous allons dans les collèges, les lycées et dans les filières d’enseignement supérieur de comptabilité/gestion pour encourager les étudiants à venir dans nos cabinets, parce que la profession recrute.
Les métiers de l’expertise comptable doivent être attractifs, ils sont nobles. Nous devons informer sur ces filières qui restent encore mal connues avant le bac.

Plusieurs cursus universitaires mènent à l’expertise comptable. Existe-t-il une voie royale recommandée par la profession ?
La filière est parfois complexe à appréhender, c’est peut-être là son défaut. Mais il n’existe pas de voie royale. Le diplôme est suffisamment sélectif pour que tous les cursus qui le préparent soient sérieux et qualifiés. Les matières sont nombreuses car il s’agit d’une formation généraliste de l’entreprise. Tout dépend plutôt des objectifs des étudiants. Le DSCG permet d’accéder à la profession et se poursuit par le diplôme d’expertise comptable après les trois années de stage obligatoire. Aujourd’hui, des passerelles se créent et s’ouvrent à d’autres diplômés, notamment d’écoles d’ingénieurs, de juristes, d’économistes. La profession recrute dans toute la région avec des opportunités d’embauche très intéressantes, en particulier à Lyon. La période actuelle est vraiment propice au recrutement.

Est-ce difficile de recruter de futurs experts-comptables ?
Nous devons continuer à promouvoir une profession qui conserve encore un peu, même si elle tend à s’effacer, une image vieillotte, alors qu’elle est parfaitement insérée dans la vie actuelle. Car nous avons des besoins de personnel qualifié. Aujourd’hui, les cabinets d’expertise comptable cherchent des collaborateurs de niveau bac +4 et bac +5. Ils offrent des perspectives de carrière à des jeunes diplômés, qu’ils envisagent ou non de passer le diplôme d’expertise comptable. Les cabinets sont désormais bien équipés en ressources humaines et en gestion sociale. L’expert-comptable travaille sur un poste à responsabilité qui implique donc un volume de travail important. C’est indéniable et il faut savoir l’accepter pour s’investir dans ce métier. Car il est passionnant, il est riche de contacts et offre de nombreux débouchés.

Propos recueillis par Agnès Giraud-Passot

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?