AccueilEconomieEvi Hob ouvre un premier établissement dans les Pyrénées-Orientales à Saint-Cyprien

Evi Hob ouvre un premier établissement dans les Pyrénées-Orientales à Saint-Cyprien

L'entreprise lyonnaise revitalise les territoires avec un concept d'hôtellerie à taille humaine et ancrée dans son terroir. Un premier établissement vient d'ouvrir à Saint-Cyprien dans les Pyrénées-Orientales.
Evi Hob ouvre un premier établissement dans les Pyrénées-Orientales à Saint-Cyprien
DR

Economie Publié le ,

Un hôtel, une auberge, un restaurant, un espace de concert, une salle d'expositions d'œuvres locales, un spa… Evi Hob invite à vivre une expérience où l'hébergement, la restauration et les loisirs s'entremêlent.

"Nous avons inventé un vocabulaire pour définir notre positionnement : Evi signifie évidence et Hob est un mélange d'hôtel et d'auberge. Nous ne commercialisons pas une chambre ou un repas, nous vendons des vacances", résume Franck Le Roux.

Combiner qualité, authenticité et convivialité

Cet ancien directeur de groupes hôteliers a constaté la multiplication des fermetures des petits hôtels hors des grandes villes. "J'ai eu l'idée de revitaliser ces territoires et de faire du business en m'inspirant du concept développé par Mob Hôtel ou Mama Shelter", fait-il savoir. Mais plutôt que d'importer l'authenticité et la convivialité dans les métropoles, le professionnel fait le pari d'attirer les clients dans les territoires ruraux à proximité des sites touristiques.

Sa rencontre avec Sophie Peyres est déterminante pour bâtir le projet tout comme les échanges avec des acteurs du tourisme. Conçu avant le début de la crise de la Covid-19, le concept Evi Hob répond parfaitement aux nouvelles aspirations des vacanciers.

"Nos établissements sont des lieux de vie"

L'entreprise voit le jour en juillet 2020 et souhaite créer une communauté d'hôtels de moins de 50 chambres où la qualité des prestations va de pair avec la rencontre et le partage.

"Nos établissements sont des lieux de vie pour découvrir les artistes et artisans, goûter la cuisine régionale, discuter avec les habitants et les autres clients… Nous proposons une immersion dans la culture locale", explique le co-fondateur qui souligne aussi l'intérêt économique pour le territoire puisqu'un hôtel génère des retombées à hauteur de 50 % de son chiffre d'affaires.

© DR / L'équipe d'Evi Hob se compose de Sophie Peyres, Franck Le Roux, Anthony Alves de Carvalho et Emmanuelle Rome.

4 millions d'euros de chiffre d'affaires à 3 ans

Location-gérance, délégation de service public, rachat d'établissement, Evi Hob est ouvert aux différentes opportunités. "Nous n'avons pas vocation à racheter les bâtiments. C'est le fonds de commerce qui nous intéresse", précise le président. Un premier établissement, situé à Saint-Cyprien dans les Pyrénées-Orientales, vient de rejoindre l'enseigne.

Un autre hôtel en construction est signé à Orelle en Savoie et des projets sont bien avancés en Ardèche méridionale et en Haute-Loire. Evi Hob, qui espère couvrir l'Hexagone d'ici 2026, vise 4 M€ de chiffre d'affaires à 3 ans et 9 M€ à 5 ans. "Nous sommes en discussion avec un family office lyonnais qui pourrait devenir notre partenaire financier", indique Franck Le Roux.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?