AccueilActualitéEvénementiel : GL Events et Viparis s'associent pour éviter de mettre 1 000 poids lourds sur la route

ENVIRONNEMENT Evénementiel : GL Events et Viparis s'associent pour éviter de mettre 1 000 poids lourds sur la route

Viparis va louer 8 000 m² sur son site Paris Nord Villepinte à GL Events afin d’y stocker le matériel nécessaire au montage des stands du salon Première Vision Paris, évènement mondial de la filière mode. De quoi éviter la circulation d'un millier de poids lourds par an.
Evénementiel : GL Events et Viparis s'associent pour éviter de mettre 1 000 poids lourds sur la route
© Première Vision

Actualité Publié le ,

Acteurs majeurs du marché de l'événémentiel, le groupe lyonnais GL Events et le Francilien Viparis ont annoncé lundi 8 novembre leur décision de s'associer dans une démarche bas carbone. 

Viparis va louer 8 000 m² du Hall 8 de son site Paris Nord Villepinte à GL events, afin d’y stocker le matériel nécessaire au
montage des stands du salon Première Vision Paris, évènement mondial de la filière mode.

Un accord gagnant-gagnant

Une association pleine de bon sens qui va permettre d'éviter le déplacement de plus de 500 poids lourds lors de chacune des deux éditions annuelles du salon. Cela équivaut à une économie totale de 82 tonnes de CO2 par an, soit 32 ans de consommation de gaz d’un foyer français moyen (source Ademe).  

Viparis diversifiera ainsi les modes d’exploitation de ses espaces, tandis que GL events limitera fortement des flux de transport relatifs à l’une de ses plus importantes manifestations professionnelles. Cet accord s’inscrit pleinement dans les engagements RSE de deux groupe d'événementiel. 

"La limitation du fret est le maillon qui manquait à notre filière", Olivier Ferraton, directeur général délégué de GL events

Bruno Desloques, directeur du Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, voit dans cette démarche "la preuve qu’il est possible de travailler concomitamment l’efficacité logistique et la réduction de l’impact environnemental".

Pour Olivier Ferraton, directeur général délégué de GL events, "la limitation du fret est le maillon qui manquait à notre filière pour assurer des prestations à impact carbone réduit". Le dirigeant lyonnais imagine "la première étape d’une
démarche que nous espérons pérenniser et étendre à d’autres actifs".

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?