Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Eurexpo voit toujours plus grand

le - - Economie

Eurexpo voit toujours plus grand
Michel Godet

Avec une nouvelle extension de près de 10 000 m2, le parc des expositions de Lyon franchira la barre des 140 000 m2 à l'automne 2018 et confortera ses positions dans le Top 15 des grands parcs européens.

Après le hall Paul Bocuse en 2011, puis le hall 2.1 en 2015, Eurexpo poursuit sa croissance avec le lancement d'une nouvelle extension de 9 400 m2, qui portera sa surface totale à 140 000 m2. La première pierre du futur hall 7 a été posée mardi 5 décembre, en présence de tous les acteurs économiques de la capitale des Gaules, et sa livraison est attendue pour l'automne 2018. Un hall conçu sur le modèle des précédents, sans pilier pour briser les déambulations. Relié au hall 6 par deux passerelles, il sera également doté d'une entrée indépendante pour faciliter une exploitation indépendante.

« Ce nouveau hall, qui a nécessité un investissement de 16,5 M€, répond à trois objectifs principaux, explique Olivier Ginon, Président de GL events : accompagner la croissance des salons majeurs que nous recevons, comme le Sirha, Pollutec, Solutrans, Equita ; nous donner la possibilité d'accueillir plusieurs salons important en même temps ; conforter la dimension européenne d'Eurexpo. »

D'ores et déjà membre du Top 15 des grands parcs européens, Eurexpo entend conforter sa position à l'avenir. Toutefois, si cette nouvelle extension lui fournit de nouveaux arguments pour assouvir cette ambition, elle n'est en rien suffisante selon Olivier Ginon. Pour le Président de GL events, Eurexpo doit devenir un véritable lieu de vie, de commerce et de loisir. « Mais pour cela, le site doit être connecté au centre-ville et à l'aéroport, prévient-il. Il est urgent d'élaborer un schéma d'accessibilité à l'Eurexpo du futur. »

Véritable serpent de mer, la création d'une liaison de transports en commun permanente entre la Part-Dieu et le parc des expositions de l'est lyonnais fait l'unanimité dans les rangs des décideurs économiques. Une position rappelée avec force par Emmanuel Imberton, le président de la CCI de Lyon. « Le développement d'Eurexpo nécessite non seulement une liaison directe avec le quartier de la Part-Dieu, mais aussi avec le Parc OL et avec l'aéroport Lyon Saint-Exupéry. Il est totalement impensable qu'Eurexpo soit le seul grand parc d'expositions européen qui ne dispose pas d'une desserte qualitative en transports en commun », affirme-t-il.

Avant d'ouvrir le débat sur les dessertes routières et autoroutières. Un message parfaitement entendu par David Kimelfeld, le Président de la Métropole de Lyon. « Il faut en effet une meilleure connexion avec le centre-ville, avec l'aéroport et les grands axes autoroutiers reconnaît-il. Mais pour cela, nous devons travailler tous ensemble : la Métropole, Eurexpo, le Medef, la CPME… Et surtout, nous devons tenir compte de certaines contraintes financières. » Un petit rappel en forme de promesse de débats très animés dans les mois et années à venir.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer