AccueilActualitéSociétéEstelle Ferrand aux racines de l’art

Estelle Ferrand aux racines de l’art

Est-ce aux côtés de son grand-père qui lui apprend à tourner le bois dans son atelier qu’Estelle Ferrand découvre la noblesse de ce matériau qui lui fera prendre un nouveau virage dans sa vie ? Ou auprès de sa soeur tailleur de pierres qui lui insuffle une âme d’artiste et une curiosité vagabonde ? Après des études de communication, elle parcourt le monde pendant quatre ans, sans objectif professionnel précis.

ActualitéSociété Publié le ,

Elle s’installe successivement en Grande- Bretagne, au Canada, en Australie et en Allemagne. « Pour apprendre les langues. Les voyages forment la jeunesse ! », déclare-t-elle avec un zèle discret. A son retour à Lyon, elle occupe un poste de commerciale en informatique et suit, en parallèle, un master de marketing et vente à l’IAE. Sur les bancs de la fac, elle rencontre un étudiant qui lui raconte son dernier voyage en Asie, et notamment sa fabuleuse découverte : à Bali, sur le bord d’une route, il a observé des sculptures totalement insolites issues de racines d’arbres. Lorsqu’il montre les photos à Estelle, son coup de coeur est partagé. Très vite, l’idée germe alors dans l’esprit des deux amis qui envisagent de s’associer pour créer leur entreprise qu’ils appelleront Artyroots.


.../...


Lire la suite dans Le Tout Lyon Affiches n°5151 du 2 mai 2015

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?