AccueilActualitéSociétéEstelle Ferrand aux racines de l’art

Estelle Ferrand aux racines de l’art

Est-ce aux côtés de son grand-père qui lui apprend à tourner le bois dans son atelier qu’Estelle Ferrand découvre la noblesse de ce matériau qui lui fera prendre un nouveau virage dans sa vie ? Ou auprès de sa soeur tailleur de pierres qui lui insuffle une âme d’artiste et une curiosité vagabonde ? Après des études de communication, elle parcourt le monde pendant quatre ans, sans objectif professionnel précis.

ActualitéSociété Publié le ,

Elle s’installe successivement en Grande- Bretagne, au Canada, en Australie et en Allemagne. « Pour apprendre les langues. Les voyages forment la jeunesse ! », déclare-t-elle avec un zèle discret. A son retour à Lyon, elle occupe un poste de commerciale en informatique et suit, en parallèle, un master de marketing et vente à l’IAE. Sur les bancs de la fac, elle rencontre un étudiant qui lui raconte son dernier voyage en Asie, et notamment sa fabuleuse découverte : à Bali, sur le bord d’une route, il a observé des sculptures totalement insolites issues de racines d’arbres. Lorsqu’il montre les photos à Estelle, son coup de coeur est partagé. Très vite, l’idée germe alors dans l’esprit des deux amis qui envisagent de s’associer pour créer leur entreprise qu’ils appelleront Artyroots.


.../...


Lire la suite dans Le Tout Lyon Affiches n°5151 du 2 mai 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?