AccueilAutomobileNotre essai de la Suzuki Across Phev 2021 : Rav party en « Toyozuki »

Notre essai de la Suzuki Across Phev 2021 : Rav party en « Toyozuki »

Notre essai de la Suzuki Across Phev 2021 : Rav party en « Toyozuki »
Laurent Sanson - Né Toyota et rebadgé Suzuki, le Across bénéficie de toute l'expertise Toyota sur l'hybride

Art de vivreAutomobile Publié le ,

L'Across affiche clairement sa filiation et ses origines avec le Toyota RAV4, on note toutefois un nouveau dessin de la face avant avec un nouveau bouclier, une nouvelle calandre hexagonale et même de nouveaux phares. Pour le reste, hormis les badges Suzuki, l'Across est identique au RAV4 et ce même dans l'habitacle qui reprend à l'identique son agencement. Même au niveau de certains équipements, Suzuki est « prisonnier » des choix de Toyota et du coup ce grand SUV hybride rechargeable au prix dépassant les 50 000 € ne dispose pas de la navigation intégrée et c'est donc par le biais d'un smartphone en fonction MirrorLink qu'on la récupère, dommage.

Jusqu'à 75 km en tout électrique

Sous le capot, l'Across reprend la chaîne de traction hybride rechargeable du RAV4 avec un bloc thermique 2.5 litres essence de 177 ch qui est couplé avec deux moteurs électriques (180 ch AV et 54 ch AR) alimentés par une batterie Lithium-ion de 18,1 kWh, ce qui permet de parcourir pas moins de 75 km en mode tout électrique, l'une des meilleures autonomies du segment. La puissance cumulée de l'ensemble est de 306 ch et grâce à l'un des deux moteurs électriques positionné sur le train arrière, l'Across dispose bien de 4 roues motrices qui affiche des émissions de CO2 de seulement 22 g/km.

Puissant mais pataud

Au volant, cet imposant SUV pas forcément très agile et pataud par sa masse importante, fait toutefois prévaloir son confort, celui de sa suspension, de ses sièges mais aussi son confort acoustique. Grâce à l'apport des moteurs électriques, les accélérations sont franches et ne manquent pas de « jus ». Une impression de puissance encore gommée par la boite de vitesses auto eCVT qui, comme toujours, patine dans la semoule et ne se montre pas en phase avec la puissance disponible. Au jeu du clone, le Suzuki Across se distingue de son géniteur RAV4 grâce à une dotation plus importante qui le rend ainsi plus attractif au niveau du prix. La différence n'est pas énorme, mais elle est en faveur de Suzuki qui a fait de certaines options chez Toyota des équipements de série sur son Across.

FICHE TECHNIQUE

  • L 4,63 m - l 1,85 m - h 1,69 m
  • Puissance cumulée de 306 ch
  • Moteur thermique : 4 cylindres 2.5 de 185 ch et 227 Nm ; électrique : traction de 134 kW 182 ch, 40 kW 54 ch répartition jusqu'à 80% sur roues AR
  • Batterie Lithium-ion de 18,1 kWh
  • Boite de vitesses auto eCVT
  • Transmission 4 roues motrices à régulation électronique
  • Volume de coffre de 490 litres (5P) à 1 605 litres (2P)
  • Poids à vide de 1 940 kg
  • Vitesse maxi de 180 km/h - 0 à 100 km/h en 6,0 s
  • Consommation mixte WLTP 1,0 l/100 km batterie pleine (6,6 l/100 km)
  • Consommation constatée de 8,8 l/100 km batterie vide
  • Autonomie électrique mixte WLTP de 75 km
  • Émissions de CO2 de 22 g/km
  • Prix France 2021 du modèle testé : 53 990 € (49 990 € jusqu'au 30 juin 2021)
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?