AccueilEconomieServicesETI/Dématérialisation / Esker se dote de locaux à son image

ETI/Dématérialisation / Esker se dote de locaux à son image

Le spécialiste des solutions de dématérialisation des documents vient d'inaugurer ses nouveaux locaux villeurbannais qui hébergent 300 personnes du siège et de la filiale France.
ETI/Dématérialisation / Esker se dote de locaux à son image
Thanh Ha Bui - www.46degres.com - Le cadre de travail, conçu par les salariés eux-mêmes, allie agilité et bien-être.

EconomieServices Publié le ,

Avec des effectifs en progression constante, de l'ordre de 30 à 40 nouveaux collaborateurs par an, Esker était plus qu'à l'étroit dans ses bâtiments villeurbannais situés sur la place Charles-Hernu, quartier Charpennes. « Nous avons pris la décision de déménager en 2015. Nous avons rénové et nous nous sommes progressivement installées dans un bâtiment à quelques centaines de mètres, boulevard Stalingrad. Nous louons près de 6 500 m2, soit presque le double par rapport à nos anciens bâtiments », explique Jean-Michel Bérard.

Le président du directoire a voulu des locaux adaptés aux valeurs du groupe. Le cadre de travail, conçu par les salariés eux-mêmes, allie agilité et bien-être. C'est ainsi que de grands open-spaces, propices à la collaboration, côtoient des Think Tanks où s'isoler, que des salles avec café gratuit ont été installées à tous les étages, que les bureaux permettent de travailler assis ou debout, que des trottibox accueillent le moyen de déplacement préféré des nouvelles générations… De grands écrimurs où des dizaines de post-it colorés prennent place favorisent la visualisation des tâches à accomplir. Cette organisation du travail et un management responsabilisant ont permis à Esker d'entrer dans le top 30 du classement Best Workplaces France 2017 et d'être à la 3e place du classement « Happy At Work 2018 ». « Le plus important c'est qu'Esker n'a que 8,8 % de son effectif qui a eu un arrêt de travail en 2017, contre 28,6 % pour des entreprises de taille similaire et du même secteur », souligne Jean-Michel Bérard.

Esker, qui emploie 550 personnes dont 300 en France, est donc prêt à poursuivre la croissance. Après avoir enregistré 76,1 M€ de chiffre d'affaires en 2017, l'ETI table sur une solide croissance organique à deux chiffres pour 2018. Au premier semestre, la croissance à taux de change constant s'établit d'ailleurs à 17 %. Esker, qui réalise 61 % de son chiffre d'affaires à l'export, garde le regard résolument tourné à l'international et vient d'ouvrir une filiale à Hong Kong, portant à 13 le nombre de ses implantations. Le bureau de Hong Kong doit assurer une présence auprès de ses clients sur place, notamment dans le secteur du luxe, et renforcer les positions en Asie du Sud-Est où Esker compte déjà deux filiales, en Malaisie et à Singapour.

Pour rester parmi les leaders mondiaux des solutions de dématérialisation, le groupe mise sur le service client, avec par exemple un support technique disponible en 6 langues, et l'innovation. « La R&D représente un tiers de notre effectif et 8 M€ d'investissement annuel », fait savoir le président du directoire. L'innovation est surtout permanente puisque la méthode de travail permet de proposer tous les 15 jours une nouvelle version du produit. Ce sont ainsi en moyenne 45 nouvelles fonctionnalités qui sont apportées toutes les deux semaines, en fonction des besoins du marché et en temps réel.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

Journal du 16 juillet 2022

Journal du16 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?