AccueilEconomieÉric Jacquet, allie art et entreprise

Éric Jacquet, allie art et entreprise

Éric Jacquet, allie art et entreprise
Photo DR - Eric Jacquet, Président de Jacquet Metal Service

Economie Publié le ,

Près de son bureau surplombant la Cité Internationale, où sont regroupées quelques fonctions supports -le reste de l'équipe étant toujours basé à Saint-Priest, siège historique de l'entreprise – une "assistante" d'un drôle de genre boude, dissimulant sa tête sous un gilet et tournant le dos à son patron. "C'est Christine", lance Eric Jacquet avec malice. Le ton est donné : la posture étonnante n'est autre que la désormais célèbre sculpture hyper réaliste de l'artiste Daniel Firman. Ce n'est pas la seule œuvre qui jalonne le parcours du visiteur. "J'aime vivre au milieu des œuvres qui me plaisent. Je ne suis pas un collectionneur, mais un amateur qui achète pour se faire plaisir", souligne le dirigeant du groupe de distribution d'aciers inoxydables et d'alliages de nickel, initié à l'art par son ami Franck Duboeuf, président des Vins Georges Duboeuf. "Je viens d'une famille où les études, et encore moins l'art, avaient peu d'importance. N'y connaissant pas grand chose, il m'a mis le pied à l'étrier avec ce premier conseil : acheter ce qu'il me plait. Le prix ne fait pas la valeur d'une œuvre. Comme le bon vin : ceux qui n'y connaissent rien vont toujours préférer le meilleur", souligne le titulaire d'un "unique" bac.

Photos, sculptures, installations étonnantes, le collectionneur, même s'il réfute ce terme, achète de préférence dans les foires d'art internationales. "L'art, c'est le reflet du monde et ce monde-là se trouve surtout dans les foires, souvent plus riches et variées qu'une galerie ", estime-t-il. Son seul regret : avoir raté une installation de Jan Fabre, un artiste réputé aujourd'hui. "C'était à mes débuts. Je n'ai pas eu le culot de m'acheter ces deux tables où des milliers de reproduction d'insectes étaient ordonnées comme sur un champ de bataille. Aujourd'hui, elle est très cotée. Mais sans parler de valeur, je suis heureux de savoir que j'ai eu l'œil pour repérer cette oeuvre".

Si la région est dans son cœur – il est le fruit de la Bresse et du Bugey -, le monde est son terrain d'action. "J'ai la bougeotte", lance Eric Jacquet, ravi de pouvoir concilier son travail avec le voyage, son autre passion. "Ailleurs, on est toujours un autre. D'ailleurs, j'engage les politiques, les hommes d'affaire à sortir de leur zone. Le voyage permet de respirer la vraie vie, pas seulement celle qui tourne autour d'un métier donné. La réside le vrai sens du voyage, aller du global au local", souligne encore cet amoureux de Venise, où il aime se rendre régulièrement. "Il y a là une ambiance et une identité propre à la ville. Et puis j'adore prendre le vaporetto comme moyen de transport quotidien", révèle t-il, espérant un jour que Lyon prenne exemple sur la ville italienne et développe son propre réseau de transport en commun fluvial.

Le monde est à sa portée. Néanmoins, il n'a jamais envisagé de quitter la région, même si son groupe réalise seulement 10% de son chiffre d'affaires en France. "Je suis un homme du terroir avec un vrai rapport à la terre, comme mon père", un homme "parti de rien", qui a monté une petite PME industrielle, dont Eric Jacquet a fait aujourd'hui un groupe de négoce de plus de 3 500 collaborateurs, côté en Bourse et générant un chiffre d'affaires de 1,7 Md€. Fils unique, "j'ai grandi avec et dans l'entreprise", ce père de deux enfants fourmille de projets. Professionnels, en développant et structurant son groupe, comme personnels. Il a entrepris de reconstruire dans les règles de l'art une maison bâtie il y a 500 ans et veut poursuivre sa découverte du monde. Au programme – entre autres – le Japon, l'Ethiopie et la Namibie.

Eric Jacquet en 5 mots clés

Date : 23 avril 1993, la naissance de mon premier enfant. C'est classique mais les enfants restent l'essentiel dans la vie

Lieu : Venise

Ambition : Avoir mon mot à dire dans la construction du monde qui nous entoure

Phrase : Il vaut mieux avancer dans le désordre que piétiner dans l'ordre

Personnalité : Le Général De Gaulle. Sans lui, nous serions probablement un sous-pays aujourd'hui.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?