AccueilCollectivitésEolien : un schéma… et des projets pour la loire

Eolien : un schéma… et des projets pour la loire

Lors de la signature du schéma éolien en 2010 par le préfet ligérien de l’époque, Pierre Soubelet, six projets étaient à l’étude.

Collectivités Publié le ,

En 4 ans, chacun a avancé à son rythme mais aucun d’eux n’a fait l’objet du moindre début de chantier.

Le seul projet participatif dans la Loire demeure celui de la communauté de communes des Monts du Pilat sur Saint-Sauveur-en-rue et Burdignes. En 2014, les porteurs du projet, réunis en une SAS regroupant des citoyens, un industriel et Sem soleil, étaient dans l’attente de connaître le foncier dont ils disposaient pour pouvoir installer les 10 mâts. Si à Burdignes la location du terrain n’a pas posé de problème particulier, à Saint-Sauveur cela s’est avéré plus compliqué puisque la commission syndicale de la forêt de Taillard était opposée au projet. « Nous avons dû attendre le renouvellement des membres de la commission pour poursuivre. C’est finalement une liste pro éolienne qui a été élue en octobre dernier, ce qui a permis de sécuriser le foncier », explique Ph. Heitz, président de l’association énergies communes renouvelables. Depuis des études d’impacts ont été lancées et un rapport devrait être rendu mi-2015. Ce document sera une pièce du dossier d’autorisation ICPE (Installation classée pour la protection de l’environnement). Cette demande, tout comme le permis de construire, seront déposés en même temps et l’instruction devrait prendre un an. Sauf en cas de recours, le chantier pourrait débuter en 2017.

Dans le secteur des Pays d’Aix et d’Urfé, le projet éolien a été fortement ralenti ces derniers mois. En cause : un vice de forme concernant la publication de l’enquête publique par la préfecture. Afin d’éviter tout contentieux, une nouvelle enquête publique a été lancée et devrait s’achever d’ici l’été prochain. à l’issue de cette procédure, un rapport argumenté sera remis à la préfecture et un avis devrait être rendu par les services enquêteur (Sdis…) à la suite duquel le préfet prendra un arrêté d’ici l’automne. En février 2014 ont été déposés conjointement l’autorisation d’exploitation (obligatoire depuis 2011) et le permis de construire (droit du sol).

EDPR, le développeur de ce projet, gère également celui des Montagnes du Haut Forez qui comprend cinq éoliennes sur les communes de Saint-Jean-la-Vêtre et La Côte-en- Couzan. Les demandes d’autorisation d’exploitation et de permis de construire ont été déposées début mars. Le dossier est, pour le moment en phase, de « recevabilité ». La Haute autorité environnementale devra ensuite le valider (ou non) d’ici juillet prochain. L’enquête publique pourra alors être lancée.



.../...

Lire la suite dans Le Tout Lyon Affiches n° 5245 du 21 mars 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?