AccueilEconomieEntreprise de la semaineEntreprise de la semaine : Securimut sécurise ses positions

Entreprise de la semaine : Securimut sécurise ses positions

Tout juste 10 ans après sa création, la société lyonnaise d'assurance emprunteur affiche une croissance annuelle à deux chiffres et garde encore de belles réserves de croissance.
Entreprise de la semaine : Securimut sécurise ses positions
© : DR - Securimut est leader sur le marché de l'assurance emprunteur sur internet

EconomieEntreprise de la semaine Publié le ,

Créée en 2006, à l’initiative de Pierre Balsollier, son actuel président, très rapidement rejoint par quatre autres actionnaires impliqués dans le développement de l’entreprise au quotidien, la société lyonnaise Securimut fête cette année 10 années de croissance. Installée à la Part-Dieu, sur le site de la gare où elle emploie plus de 50 de salariés sur un plateau téléphonique en effervescence, elle réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 10 M€, pour un total de 35 M€ de primes prélevées. « Nous sommes spécialisés dans l’assurance emprunteur. Nous enregistrons une progression annuelle de 30 %, assure Pierre Balsollier. Nos effectifs ont de ce fait beaucoup augmenté, puisque nous étions moitié moins il y a 5 ans. »

Conforté dans sa démarche de développement par la promulgation de loi Hamon, le 17 mars 2014, le fondateur de l’entreprise entend bien prolonger sa marche en avant. « Théoriquement, les conditions sont réunies, puisque la loi a pour ambition d’ouvrir le marché, admet-il. Mais dans les faits, nous constatons que la part de marché des acteurs alternatifs régresse. » Passée de 5 à 20 % entre 2000 et 2005, celle-ci est retombée à moins de 15 % aujourd’hui.

Dans ce contexte baissier, Securimut a pourtant trouvé les ressources nécessaires pour maintenir sa dynamique de croissance. Le fruit d’une démarche innovante, basée sur une approche multicanal et sans intermédiaire. « Nous avons été les premiers à nos positionner sur les changements d’assurance en première année du prêt et nous sommes leader sur le marché de l’assurance emprunteur sur internet », affirme Pierre Balsollier. Par ailleurs, anticipant une riposte du secteur bancaire, Securimut a imaginé un produit à équivalence de garanties opposable à tous les contrats bancaires.
Enfin, pour conforter ses positions, Securimut peut s’adosser sur la montée en puissance du changement d’assurance en cours de vie du prêt. Une tendance en constante augmentation et, là encore, l’entreprise lyonnaise s’impose comme acteur numéro 1 sur ce marché, avec pratiquement 100 % de parts de marché sur les changements en loi Hamon. « Cela représente, certes, seulement 0,5 % des emprunteurs, et même 0,1 % en résiliation annuelle, mais le potentiel reste considérable et les marges de progression sont à l’avenant », ajoute le président de Securimut.

Pierre Balsollier tempère cependant son enthousiasme, en rappelant l’inertie des emprunteurs au moment de modifier le rapport avec leur banque. « L’assurance et la banque sont deux sujets sur lesquels les gens changent rarement. Les lois sur la mobilité bancaire, sur la facilité de résiliation d’une assurance n’ont pas apporté de modifications substantielles », analyse-t-il. Avant de conclure sur une note d’optimisme : « Notre rôle d’agitateur du marché est réel. Notre premier objectif est donc de rester les meilleurs sur ces sujets en innovant sans cesse. Jusque-là, cela nous a plutôt bien réussi. »

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?