AccueilActualitéEnergie solaire : dépasser le cap des déclarations d'intentions

Energie solaire : dépasser le cap des déclarations d'intentions

Et si la France profitait enfin de cette position géographique exceptionnelle qui fait d'elle le cinquième pays européen le plus favorisé en matière d'ensoleillement ? Ce formidable gisement d'énergie verte pourrait non seulement conduire l'Hexagone au rang d'acteur majeur et incontournable sur le marché de l'énergie solaire, mais devrait aussi inciter les pouvoirs publics à jouer clairement cette carte pour faire fructifier ses atouts.
Energie solaire : dépasser le cap des déclarations d'intentions
Réservoir Sun

Actualité Publié le ,

Pour l'heure, il n'en n'est hélas rien. Alors que la France avait indiqué, à l'occasion de la signature du Paquet Energie-Climat 2020 de l'Union euro- péenne, adopté en janvier 2008, son ambition de porter la part des énergies renouvelables dans la consommation du pays à 23 %, elle affiche aujourd'hui un retard inquiétant. Selon la plupart des estimations, la France n'atteindrait que 17 % actuellement.

Le potentiel est pourtant important, comme le démontre l'évolution du parc de production de la filière solaire. En Auvergne-Rhône-Alpes, en 2020, il a progressé de 122 MW par rapport à l'année précédente, soit +11,4 %, et la production solaire elle-même a grimpé de 6 %. Et l'objectif du Paquet Energie-Climat avait été inscrit dans les lois Grenelle 1 et 2, avant d'être décliné par filière dans la Programmation pluriannuelle des investissements.

Les plus optimistes peuvent cependant trouver des motifs d'espoir dans le bilan de l'évolution des installations photovoltaïques, que vient de publier France Territoire Solaire. Au quatrième trimestre 2020, une puissance totale de 237 MW d'installations photovoltaïques a été raccordée au réseau hexagonal, engendrant une hausse exceptionnelle de l'autoconsommation totale ou partielle, avec plus de 10 000 installations raccordées.

Cette progression est notamment le fruit d'une forte hausse des installations domestiques (moins de 9 kWc), avec un volume raccordé de 31 MW, soit le plus important depuis six ans. Un premier pas qui en appelle d'autres. (...) La suite de ce cahier spécial énergie est réservée à nos abonnés.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?