AccueilEconomieFinancesEnerfip, la plateforme qui permet de financer des projets verts en Auvergne-Rhône-Alpes

ENERGIE Enerfip, la plateforme qui permet de financer des projets verts en Auvergne-Rhône-Alpes

Les citoyens qui souhaitent utiliser leur épargne pour financer des projets verts sur leur territoire disposent d'un outil : Enerfip. La plateforme de financement participatif a passé la barre des 100 millions d'euros collectés.
Enerfip, la plateforme qui permet de financer des projets verts en Auvergne-Rhône-Alpes
© DR - Le futur parc photovoltaïque de Virignin, dans l'Ain.

EconomieFinances Publié le ,

Comment associer les citoyens à la transition énergétique de leur territoire ? Pour répondre à cette question, quatre professionnels de l'énergie renouvelable ont créé, en 2014, à Montpellier, Enerfip. “Il s'agit d'une plateforme de financement participatif dédiée aux projets de transition énergétique”, explique Elody Bardet, chargée des relations presse.

Concrètement, comment ça marche ? Chaque citoyen peut financer, à la hauteur qu'il souhaite, un projet de son territoire : projets photovoltaïques, éoliens, biomasse… Il percevra, dans un second temps, des intérêts. “Il s'agit d'un produit d'épargne alternatif, qui permet de savoir où va son argent. Au niveau d'Enerfip, nous avons un rôle de conseiller”, précise Elody Bardet. Les citoyens qui souhaitent investir dans la transition énergétique doivent ainsi sélectionner un projet sur leur territoire (département, région, communauté de communes…).

Des projets en Auvergne-Rhône-Alpes

En Auvergne Rhône-Alpes, un financement est en passe d'être bouclé : celui du parc photovoltaïque à Virignin (Ain) porté par la CNR (Compagnie nationale du Rhône). L'objectif d'atteindre un financement de 270 000 euros a été largement dépassé, 320 000 euros ont même été collectés. L'installation produira environ 4804 MWh par an, soit l'équivalent de la consommation annuelle de 692 personnes.

Le projet d'ombrières photovoltaïques sur deux parkings du centre hospitalier de Chalon-sur-Saône (250 000 euros) est en cours : environ la moitié de la somme espérée a été collectée. Bien que le projet soit situé en Saône-et-Loire, son financement est aussi ouvert aux investisseurs (particuliers et entreprises) des départements limitrophes : Ain, Allier, Côte d'Or, Jura, Loire, Nièvre et Rhône. Ces ombrières répondent à un objectif double : protéger les personnes et les véhicules du soleil et des intempéries, mais aussi produire de l'électricité verte intégralement consommée par l'hôpital.

Le ticket d'entrée est de 10 euros. Quant à l'investissement moyen, il s'élève à 1800 euros. En mai dernier, Enerfip a franchi la barre des 100 millions d'euros collectés ! 

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?