AccueilEnchèresEnchères : " Vénus et l'Amour " aux Brotteaux

Enchères : " Vénus et l'Amour " aux Brotteaux

Une version de ce tableau inspiré de Michel-Ange est au catalogue de l'importante vente proposée le 20 octobre par Maître Claude Aguttes aux Brotteaux.
Enchères :
" Vénus et l'Amour ", Ecole florentine vers 1550, estimée 40 000 / 60 000 EUR

CultureEnchères Publié le ,

Dérivée d'une première idée de Michel-Ange qui en réalisa le carton, la peinture Venus et l'Amour était destinée au décor de la chambre nuptiale du banquier Bartholomeo Bettini. C'est en fait Pontormo qui en réalisa l'exécution picturale sur un panneau de bois aujourd'hui conservé aux Musée des Offices à Florence.

Conservé précédemment dans les collections du duc Alessandro de Médicis, il servit de modèle et de référence aux jeunes artistes désirant s'imprégner de la maniera nuova et fut donc décliné en de nombreuses versions. Celle présentée le 20 octobre à Lyon-Brotteaux est issue de l'Ecole florentine vers 1550 et plus précisément dans l'entourage de Giorgio Vasari. Tout récemment, Marta Privitera a même proposé une attribution plus précise encore, à savoir Mirabello Cavalori comme exécutant. De dimensions 45 x 65 cm, cette version remarquable est estimée entre 40 000 et 60 000 €.

Même si d'estimations inférieures, on retient également dans cette vente quelques autres toiles de première importance comme L'Eté de Jean Tassel (1608-1667), l'une des quatre peintures composant l'ensemble des Quatre saisons, œuvre référence pour laquelle on attend 6 000 à 8 000 €, mais également et pour la même estimation Chevaux, une huile sur toile d'Alexandre Dubuisson (1805-1870). Pour les amateurs de natures mortes, zoom sur cette composition au tapis et à la corbeille de fruits, Ecole française vers 1700, entourage de Nicolas de Largillière pour laquelle on attend 10 000 à 15 000 €.

Mobilier et objets d'art complètent ce très beau catalogue, avec notamment cet intéressant élément de décoration en bois sculpté et doré représentant Neptune muni de son trident, travail de l'Ecole italienne du XVIIIe siècle dans le goût de Filippo Parodi (1630-1702). D'une hauteur de 85 cm, ce Neptune est estimé entre 6 000 et 7 000 € malgré quelques restaurations et légers éclats. Fort intéressante aussi, cette paire de cassolettes de forme balustre en blue john, pierre fine dérivée de la fluorine. Ornée de bronzes dorés à décor d'une frise de perles, feuilles d'acanthe et guirlande, cette paire de cassolettes du XIXe est estimée pour sa part entre 6 000 et 8 000 €, tout comme cette pendule de table en bronze doré dite « à l'amour portefaix » retenant entre ses ailes un tonneau servant de réceptacle au cadran de la pendule.

Hôtel des Ventes Lyon-Brotteaux - Me Claude Aguttes, jeudi 20 octobre à 14 h, catalogue complet et horaires d'expositions sur www.aguttes.com

Arts d'Asie à Villefranche-sur-Saône

Nouveau chapitre des ventes consacrées aux arts de l'Asie, le vendredi 21 octobre sous le marteau de Maître Gérald Richard. Au catalogue, on retient une très belle et importante coupe en argent chinoise à décor de dragons en relief, travail du XIXe siècle estimé entre 2 000 et 3 000 €, mais aussi un important vase bulbe en porcelaine à décor de fleurs, vase de la dynastie Quing également attendu entre 2 000 et 3 000 €.

Hôtel des ventes de Villefranche-sur-Saône, vendredi 21 octobre à 14 h 30, catalogue complet et horaires d'expositions sur www.guillaumot-richard.com et www.interencheres.com

Adjugés !

10 540 € (frais compris), c'est la très belle adjudication atteinte le 20 septembre chez Artcurial par la troisième partie du Théâtre du Monde ou Nouvel Atlas de Guillaume et Jean Blaeu. Daté de 1644, ce somptueux atlas était initialement estimé entre 4 000 et 6 000 €.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?