Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Enchères : dernières grandes ventes avant la trêve

le - - Enchères

Enchères : dernières grandes ventes avant la trêve
Masque mortuaire de Napoléon 1er en bronze estimé 1 000/1 500 EUR

Sprint final pour les Maisons de Ventes à quelques jours des congés d'été. De Baecque & Associés mais aussi l'Hôtel d'Ainay vous convient à deux belles ventes proposant aussi bien du mobilier et des objets d'art que des tableaux anciens et modernes.

Trêve peut-être en matière d'activité mais pas question d'une quelconque relâche en matière de qualité. Le très bel élan du premier trimestre ne s'étiole pas et le choix aux catalogue n'en est que plus difficile. Les Maisons de ventes lyonnaises ont le vent en poupe et c'est tant mieux pour les amateurs d'art toutes spécialités confondues.

Un masque mortuaire de Napoléon chez de Baecque & Associés

Deux grandes ventes au calendrier ces 27 et 28 juin pour Maîtres de Baecque & Associés. Au catalogue de la première, on retient un masque mortuaire de Napoléon 1er, épreuve en bronze à patine marron portant la signature de Dr F. Antommarchi (vers 1780-1838). Dans une fonte de L. Richard et Quesnel à Paris, ce bronze haut de 33 cm et daté de 1833 est attendu entre 1 000 et 1 500 €. Au chapitre du mobilier, à noter une très beau miroir rectangulaire en bois doré sculpté de petits fleurons dans des écus sur fond de treillage, miroir d'époque Régence estimé 800/1 000 € mais aussi une table à tric-trac en bois fruitier datant du début du XIXème pour laquelle il faudra engager 200 à 300 €.

Tableaux anciens et modernes le lendemain 28 juin. Sur les cimaises : « La halte », une huile sur toile signée et datée 37 par Jean Isy de Botton (1898-1978) estimée 1 000/1 500 €, « Couple galant », une huile sur panneau par Aimé Perret (1847-1927) attendue entre 700 et 1 000 € mais également « Le Dôme des Ecrins. Hautes-alpes », une huile sur panneau de Francis Cariffa (1890-1975) qui devrait sans conteste séduire les amateurs de montagnes à partir d'une estimation annoncée entre 400 et 500 €

De Baecque & Associés – Jeudi 27 et vendredi 28 juin à 14h30 – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.debaecque.fr

Pendule et bureau à cylindre à l'Hôtel d'Ainay

Mobilier et objets d'art sont au catalogue de cette vente proposée le 29 juin par Maître Cécile Conan-Fillatre. Parmi le mobilier, on retient un beau bureau à cylindre de milieu en acajou et placage d'acajou. Estampillé de Riesener et Bury, ce bureau du XVIIIème est estimé 4 000/6 000 €. Egalement du XVIIIème, une commode sauteuse en poirier patiné et aux moulures noircies, travail dauphinois attribué à Hache, devrait trouver son public à partir de son estimation annoncée entre 3 800 et 4 500 €. En matière d'objets d'art enfin, l'attention se porte sur cette pendule en rotonde en marbre blanc et bronze doré d'époque Louis XVI attendue entre 8 000 et 12 000 € mais aussi sur ce buste de la Comtesse du Barry, travail du XIXème en marbre blanc pour lequel il faudra engager 3 000 à 4 000 €.

Hôtel d'Ainay – Samedi 29 juin à 14h30 – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.conanauction.fr

Adjugés !

93 630 € (hors frais), c'est le total des adjudications au marteau ces 5 et 6 juin chez de Baecque & Associés lors de la dispersion de la bibliothèque de Monsieur L.... et à divers. Plus de 600 lots étaient inscrits au catalogue de cette vente regroupant aussi bien des illustrés du XXème siècle que du régionalisme et de nombreux autres thèmes. Parmi ces adjudications, on retient dans un premier temps celle à 5 300 € (hors frais) pour une « Encyclopédie Méthodique » de Diderot-D'Alembert en 225 volumes dont 25 volumes d'atlas parue entre 1782 et 1810 chez Panckoucke. Précédemment au catalogue, un atlas composite du XVIIIème par Delisle, Buache et Dezauche en format in plano réunissant 39 cartes trouvait preneur à 2 200 € (hors frais) tandis que « Premières eaux-fortes. Premiers essais. Paysages aquafortés », superbe ouvrage du lyonnais Joannès Drevet rejoignait la bibliothèque d'un bibliophile pour 1 600 € (hors frais).




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer