AccueilActualitéEn Irak, au plus près des populations déplacées

En Irak, au plus près des populations déplacées

Une délégation du diocèse de Lyon menée par le père Yves Baumgarten revient d'Erbil, la capitale du Kurdistan irakien. Il s'agit du troisième voyage du jumelage Lyon-Mossoul auprès des populations chassées de la plaine de Ninive par Daesh.
En Irak, au plus près des populations déplacées
D.R. - Inauguration du terrain de sport de l'école Saint-Irénée à Erbil

Actualité Publié le ,

Au programme : l’inauguration du nouveau terrain de sport de l’école Saint-Irénée financé par la Fondation Mérieux, la Fondation Saint-Irénée, la Fondation Raoul Follereau et les Œuvres Pontificales Missionnaires. Outre la visite de camps de réfugiés et les échanges avec les autorités locales, la délégation a posé la première pierre d’un centre médical mères-enfants et d’un laboratoire d’analyses médicales, avec un financement 100 % lyonnais.

Parmi les autres projets, la création d’un atelier boulangerie-pâtisserie dans l’un des camps de réfugiés les plus pauvres d’Erbil est envisagée pour générer une activité économique et redonner ainsi de la dignité aux adultes.

Selon Etienne Piquet-Gauthier, directeur de la Fondation Saint-Irénée, « il est indispensable de créer les conditions matérielles pour que les chrétiens restent en Irak car c’est leur terre et ils représentent le ferment de l’unité de la mosaïque de peuples et de religions de l’Irak ». Ce voyage avait également pour objectif de valider la mission de coopérants qui assureraient sur place le suivi de tous les projets tout en dispensant des cours de français aux élèves de l’école Saint-Irénée.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?