AccueilEn avril ça manifeste aux Subsistances

En avril ça manifeste aux Subsistances

La nouvelle mouture d'Avril en vrille se recentre sur les fondamentaux qui animent les Subsistances. Un laboratoire de création « pour ouvrir obstinément les œuvres contemporaines à tous les publics » qui fait découvrir les artistes d'aujourd'hui.
En avril ça manifeste aux Subsistances

Publié le ,

« Mettez l'art dans votre vie, et de la vie dans votre art » conseillait Louis Jouvet dans le film Entrée des artistes. C'est la phrase qu'a choisi Eric Fottorino, le directeur de la publication du magazine Le 1, pour son édito sur le numéro spécial Subsistances.
En effet, l'hebdomadaire édite le manifeste des Subsistances à l'occasion de la prochaine édition du festival Avril en vrille. Ce rendez-vous printanier des subsistances offre, comme toujours son lot de créations et de reprises au long d'un week-end festif à souhait. Rien de mieux pour sortir de sa coquille hivernale que quelques propositions nourrissantes qui attisent la curiosité et réveillent les neurones. Soit huit spectacles dont une création et une étape de travail, une exposition de projets d'étudiants d'IDEA (Innovation, design, entrepreneurship et arts) en lien avec la Biennale du design de Saint-Étienne, deux ateliers (collages sous les arcades pour créer un « zoo barjo » et coloriages de poissons d'avril, comme il se doit) et un cours de charleston géant.
Un programme en forme de manifeste où se retrouvent des artistes déjà venus dans les lieux comme Manuel Roque, qui présente sa nouvelle création et propose son projet In situ au centre hospitalier Saint Joseph Saint Luc, créé à Montréal. Où se croisent également des équipes peu connues à Lyon et des formes singulières, à la croisée des genres. Comme l'affectionnent particulièrement aussi les deux maîtres des lieux Cathy Bouvard et Guy Walter. De Nebula par la compagnie du Chaos à Jean-Michel Rabeux qui donne la parole à Aglaé, vieille prostituée racontant sa vie... et celles des humains, en passant par le projet de Séverine Chabrier les spectateurs vont en voir de toutes les couleurs.
G.V.P.
Avril en Vrille, Les subsistances, 30 mars au 2 avril, www.les-subs.com

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?