AccueilCollectivitésEn Auvergne-Rhône-Alpes, Villages Vivants ranime les campagnes

En Auvergne-Rhône-Alpes, Villages Vivants ranime les campagnes

La coopérative a créé une foncière solidaire qui finance l'acquisition et la rénovation de locaux pour faciliter l'installation de projets sociaux et solidaires dans les villages et petites villes.
En Auvergne-Rhône-Alpes, Villages Vivants ranime les campagnes
DR - L'équipe de Villages Vivants espère concrétiser entre 5 et 10 projets par an.

Collectivités Publié le ,

Vacance commerciale, désertification des territoires ruraux, perte du lien social… La société coopérative d'intérêt collectif (SCIC) Villages Vivants agit en s'attaquant au nœud du problème : l'immobilier.

"Des collectifs, associations, coopératives portent des initiatives pour offrir des services de proximité aux habitants, favoriser le lien social, créer des emplois, pérenniser des filières locales et responsables, apporter du dynamisme entrepreneurial et commercial dans les villages et petites villes. Mais, souvent, il y a un blocage pour accéder à un immobilier de qualité à un tarif abordable", expose Sylvain Dumas, co-gérant de Villages Vivants, créé en 2017 à Crest, dans la Drôme.

Pour lever le principal frein à l'implantation, Villages Vivants s'occupe donc de racheter et réhabiliter des locaux avant de proposer les surfaces, à loyer adapté et progressif, aux porteurs de projet de l'économie sociale et solidaire. L'équipe de huit personnes conseille également les collectivités dans leur démarche de revitalisation et accompagne les porteurs de projet.

Mobiliser les citoyens avec le crowdequity

"Le coût moyen d'un projet immobilier varie de 150 000 € à 1 M€", fait savoir Sylvain Dumas. Afin de financer les opérations, Villages Vivants a créé sa foncière solidaire avec le soutien de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, du Crédit Coopératif, de Plateau Urbain, du Groupement régional alimentaire de proximité et de Sens de la Ville.

Pour accélérer le programme d'actions, une levée de fonds de 1,8 M€ vient d'être bouclée auprès de la Banque des Territoires, France Active Investissement, Ecofi, la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes et Mirova. "Chaque année, nous mènerons une levée de fonds. Nous comptons aussi sur l'engagement citoyen et lancerons en 2021 des appels de crowdequity. A ce jour, nous avons mobilisé 300 personnes à hauteur de 400 000 €", explique le co-gérant.

Entre 5 et 10 projets par an devraient se concrétiser. "Tiers-lieux, micro-crèche, atelier de réparation de vélos, atelier d'artisans, espace culturel… les projets sont divers", souligne Sylvain Dumas.

Villages Vivants a déjà accompagné l'ouverture d'une librairie coopérative à Trévoux dans l'Ain, d'une brasserie à Saint-Laurent-en-Royans dans la Drôme, d'une auberge avec restaurant, épicerie, coworking, point La Poste à Boffres en Ardèche et bientôt d'un café multi-activités aux Abrets, en Isère. "Nous intervenons en Auvergne-Rhône-Alpes et envisageons un développement national à partir de 2025", conclut Sylvain Dumas.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?