Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Emprunter une œuvre d'art à la bibliothèque, c'est possible !

le - - Collectivités

Emprunter une œuvre d'art à la bibliothèque, c'est possible !

La location d'art, c'est bien mais le prêt, ce n'est pas mal non plus. En effet, peu de citoyens le savent mais certaines médiathèques et bibliothèques proposent des œuvres d'art sous forme de prêt.

Impulsées dans les années 80, les « années Lang », à l'époque de la décentralisation culturelle, les artothèques ont essaimé un peu partout sur le territoire. Elles sont aujourd'hui au nombre de 20 , et notre région est certainement la mieux dotée.

Ainsi, la bibliothèque municipale de Lyon met à disposition du public, particuliers ou collectivités, environ 1 500 œuvres d'artistes d'aujourd'hui. Il est possible d'emprunter pour une durée de 2 mois, avec sa carte de bibliothèque (la formule basique suffit), une photographie, une sérigraphie ou tout autre support reproductible et l'installer dans son salon (ou ailleurs) afin de la découvrir et de s'en imprégner.

Un avantage non négligeable pour se familiariser avec une œuvre d'art contemporain, d'autant que des ouvrages peuvent compléter l'expérience, ainsi que des livres d'artistes dont la bibliothèque possède une importante collection. On peut repartir avec une pièce d'Orlan ou de Dan Graham (exposé régulièrement à l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne) sous le bras, la bibliothèque fournissant le carton pour le transport. Des collections sont spécialement dédiées aux collectivités, écoles, entreprises, etc... et les services de médiation de la bibliothèque peuvent même monter un projet avec une entreprise.

Le principe est à peu près le même à Villeurbanne, à la Maison du livre, de l'image et du son où 1 600 œuvres de près de 600 artistes sont disponibles au prêt, d'Arman à Daniel Buren en passant par Sophie Calle et Nan Goldin, s'il vous plaît ! Idem à Saint-Fons où les usagers de la médiathèque peuvent accéder à environ 700 œuvres aux esthétiques très variées, à raison de deux pour deux mois, dont des pièces de Sonia Delaunay, Jean Tinguely, Bram Van Velde, ou encore Bartélémy Toguo... Bref, de quoi s'en mettre plein les mirettes sans se ruiner !




Gallia VALETTE-PILENKO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer