AccueilEconomieImmobilier-TP-BâtimentEmlyon retient Altarea-Cogedim et PCA-Stream Architecte

Emlyon retient Altarea-Cogedim et PCA-Stream Architecte

Installé dans le 7e arrondissement, le nouveau hub de l'école de commerce lyonnaise offrira 30 000 m2 de surfaces de plancher. C'est le projet présenté par le promoteur Altarea-Cogedim et l'architecte Philippe Chiambaretta qui a été choisi. L'investissement s'élève à 110 M€.
Emlyon retient Altarea-Cogedim et PCA-Stream Architecte
PCA-STREAM

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Pas question de parler de campus, trop éloigné de l'image et de la philosophie souhaitées par emlyon business school. « Le mot campus renvoie une idée de fermeture. Les écoles de demain ne doivent pas être des tours d'ivoire, mais des lieux ouverts à tous et sur le monde », affirme Bernard Belletante, gérant de la SCI emlyon 2022. Ainsi, l'une des principales motivations du déménagement de l'école est d'être mieux connectée à la ville, aux habitants, aux entreprises. Pour son futur site implanté entre Gerland et Jean Macé, emlyon préfère donc le terme de hub et cherchait une équipe capable de traduire ses ambitions.

C'est finalement le promoteur Altarea-Cogedim et l'agence d'architecture PCA-Stream qui ont été retenus parmi la vingtaine de candidatures déposées suite à l'appel d'offres lancé il y a un an. Sur un terrain de 2,3 hectares, acquis auprès de la Métropole de Lyon en novembre dernier, le projet prévoit la construction de 30 000 m2 largement vitrés, dont 7 000 m2 d'espaces collaboratifs. « Nous avons su comprendre la révolution menée par l'école et la porosité voulue entre l'école et la ville », estime Alain Taravella, Pdg d'Altarea-Cogedim qui a pour mission de permettre l'inauguration du nouveau site en septembre 2022.

« Nous avons imaginé quatre ensembles de bâtis, entre l'avenue Jean-Jaurès et l'allée Fontenay, qui seront desservis par une rue centrale menant au cœur battant, lieu de vie et d'émulation. Cette rue centrale relie les deux entrées principales, celle du parvis urbain de Jean-Jaurès et celle du parvis paysager de Fontenay », détaille Philippe Chiambaretta. Loin d'être centrée sur elle-même, l'école s'intègrera aussi à la vie du quartier grâce à une rue traversante qui surplombe la rue intérieure et assure les mobilités. « On a beaucoup souffert de l'architecture spectacle, je préfère penser et comprendre les usages pour ensuite faire de l'architecture », explique Philippe Chiambaretta.

L'investissement pour ce projet s'élève à 110 M€, dont 95 M€ pour le contrat de promotion immobilière et 10 M€ d'acquisition du terrain. L'école est accompagnée par un pool bancaire composé du Crédit Agricole Centre Est, LCL et CIC Crédit Mutuel. « Nous avons un remboursement d'emprunt sur 30 ans », précise Bernard Belletante.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?