AccueilEMLyon lance l'Institut de l'intrapreneuriat

EMLyon lance l'Institut de l'intrapreneuriat

Dirigé par Véronique Bouchard, professeur de stratégie à EMLyon business school et observatrice de l'intrapreneuriat depuis les années 2000, l'Institut de l'intrapreneuriat est lancé à Paris le 1er octobre 2020. Il accompagne les grandes entreprises, principalement, dans l'appropriation de cet outil.
EMLyon lance l'Institut de l'intrapreneuriat
DR

Publié le ,

EMLyon lance l'Institut de l'intrapreneuriat. "Certes la démarche n'est pas facile à mettre en œuvre mais elle s'avère être un instrument de transformation des organisations et des cultures d'entreprise très intéressant. L'intrapreneuriat fait appel aux compétences collectives et individuelles avec un très fort impact sur le capital humain", explique Véronique Bouchard, fondatrice et dirigeante de l'Institut de l'intrapreneuriat, implanté au cœur du campus parisien d'EMLyon business school.

L'Institut s'est donné trois missions : professionnaliser l'intrapreneuriat en s'appuyant sur la formation, la recherche et la diffusion des savoirs ; développer un réseau d'expertise avec des chercheurs français et internationaux, des praticiens et des prestataires expérimentés ; accélérer l'apprentissage et l'émergence des conditions favorables au succès des intrapreneurs en croisant pratique, recherche et formation.

Marche après marche

Une telle démarche s'adresse plutôt aux entreprises à partir de 400 salariés. "Pour toutes les entreprises, l'objectif reste le même : susciter l'émergence de projets innovants, amener les collaborateurs à se lancer dans une aventure motivante, déceler des talents en interne, désiloter l'entreprise pour créer du lien et un fonctionnement en réseau", avance Véronique Bouchard.

L'Institut propose ainsi aux entreprises d'y aller "step by step". La première étape, en amont, tient dans le diagnostic stratégique en regardant la dimension RH de l'entreprise, les produits fabriqués, ses actifs (comme des brevets). "De là, on détermine si la démarche est ouverte à tous, à un service, avec un taskforce dédiée, si l'on mise uniquement sur des projets très innovants ou si l'on accepte même les projets plus modestes… Viennent ensuite les phases de formations à la fois des intrapreneurs et de leur environnement pour sensibiliser aux enjeux de la démarche. Puis un volet accompagnement et suivi. Une partie très importante pour l'Institut de l'intrapreneuriat afin de bénéficier des retours d'expérience à partager avec la communauté de l'intrapreneuriat."

Si elle semble apporter une véritable transformation interne des organisations, la démarche d'intrapreneuriat s'inscrit sur le long terme. "Il faut au moins trois ans pour voir les premiers résultats", affirme Véronique Bouchard.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?