AccueilEconomieEmlyon et Grenoble EM scellent une alliance stratégique

Emlyon et Grenoble EM scellent une alliance stratégique

Emlyon business school et Grenoble Ecole de management (GEM), les deux écoles de commerce phares de la région Auvergne Rhône-Alpes, annoncent leur rapprochement stratégique au sein d'une alliance Lyon Grenoble Business School. Des prémices à un éventuel mariage, même si rien n'est encore confirmé.
Emlyon et Grenoble EM scellent une alliance stratégique
Photo Air Tech Photo/emlyon - Le campus de l'emlyon

Economie Publié le ,

Plusieurs fois envisagée dans le passé, Emlyon business school et GrenobleEcole de management (GEM) s'allient pour former une alliance stratégique. Pour la première fois, dans le milieu des écoles de management français, deux établissements, issus de la même région et tous deux classées dans le Top 10 des grandes écoles, s'associent. En cause : la concurrence internationale exacerbée, les nouveaux enjeux de la formation et la baisse des dotations. Rappelons que les deux écoles sont largement soutenues l'une par la CCI Lyon Métropole, l'autre par la CCI de Grenoble.


"Il s'agit pour l'alliance d'acquérir des bases collectives pour atteindre plus rapidement cette dimension mondiale", souligne Bernard Belletante, directeur général de l'emlyon. Outre la valeur académique générée par l'alliance, notamment dans l'entrepreneuriat, l'innovation ou le big data, l'association se pose aussi comme une nouvelle opportunité de développement pour la région Auvergne Rhône-Alpes. "Les entreprises pourront bénéficier des talents formés et issus d'un des meilleurs pôles européen de formation en créant un pôle mondial d'entrepreneuriat, d'emplois et d'activités innovant", poursuit le directeur général.


Pour tester ce dispositif, les deux établissements commenceront par rassembler leurs forces sur leur stratégie de recherche, mutualiseront leur R&D en innovation et ingénierie pédagogique et réuniront leur programme doctoral. En additionnant leurs compétences (195 enseignants chercheurs au total), les deux établissements deviennent le premier centre français de recherche en science de gestion. L'alliance développera, à l'échelle internationale, des événements phares des deux écoles (Festival de géopolitique, Junior World Entrepreneurship Forum). Un deuxième niveau, effectif en septembre 2017, devrait concerner "le recrutement coordonné des enseignants-chercheurs, l'harmonisation des programmes ou le développement commun à l'international".


En septembre prochain, les deux écoles présenteront les détails de cette coopération, soit "une plateforme stratégique, le périmètre et la profondeur de l'alliance", souligne le directeur général. Bernard Belletante cite volontiers le modèle Air France – Klm. "Ils ont mis 5 ans avant de fusionner. Au début, ils n'avaient en commun que quelques infrastructures, puis l'alliance s'est construite au fur et à mesure." Cela signifie-il que les deux écoles fusionneront à terme ? "Rien n'est encore écrit. Quoi qu'il en soit, l'objectif final reste, dans l'absolu, de se positionner parmi les deux meilleures écoles françaises", conclut Bernard Belletante.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?