AccueilActualitéEmirates va reprendre ses vols au départ de Lyon vendredi 9 juillet

Emirates va reprendre ses vols au départ de Lyon vendredi 9 juillet

A moins de quatre mois de l'ouverture de l'exposition universelle à Dubaï, Cédric Renard - directeur général France de la compagnie émiratie - annonce le retour de ses avions sur le tarmac de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry dès demain.
Emirates va reprendre ses vols au départ de Lyon vendredi 9 juillet
Photos Emirates

Actualité Publié le ,

Avec l'ouverture progressive des frontières, envisagez-vous de reprendre bientôt les liaisons entre Lyon et Dubaï ?

"Oui, nous allons de nouveau opérer au départ et à destination de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry à partir du 9 juillet. Nous reprenons au rythme de trois fréquences hebdomadaires, avec un Boeing 777 cargo, capable d'accueillir 350 passagers et qui proposera trois cabines : première, business et économique.

Nous allons donner un côté encore plus festif à cette reprise des vols en affichant des tarifs promotionnels sur la destination Lyon – Dubaï. J'ajoute que nous avons relancé nos vols cargo dès le mois d'octobre 2020 et nous avions même opéré un vol spécial Shanghai – Dubaï – Lyon, avec du matériel de première nécessité, dès le mois de mai 2020. Néanmoins, avec les trois liaisons hebdomadaires qui débuteront le 9 juillet, nous pourrons maximiser l'emport et l'export de fret."

"Nous espérons retrouver notre rythme de croisière d'ici 18 à 24 mois"

Vous assuriez une liaison quotidienne avec Lyon Saint-Exupéry avant la crise sanitaire ; à quelle échéance pensez-vous être en mesure de retrouver votre rythme de croisière ?

"Il est beaucoup trop tôt pour faire des projections. Ceci étant dit, Emirates aura redéployé 70 % de ses capacités d'ici fin 2021 et nous espérons retrouver notre rythme de croisière d'ici 18 à 24 mois. Mais il n'est pas question de brûler les étapes. La stratégie de notre compagnie est d'ailleurs très claire à ce sujet : nous allons faire les choses de manière raisonnée et rationnelle.

Nous sentons, bien entendu, qu'il y a un besoin de voyager, voire qu'il est encore plus fort qu'avant le début de la crise sanitaire, mais dans le même temps les gens ont encore besoin d'être rassurés. Nous avons donc mis en place une politique sanitaire très stricte et une politique commerciale accommodante avec des billets remboursables et modifiables. Et comme les conditions d'accueil évoluent progressivement et de manière différenciée selon les pays, nous adaptons notre démarche en fonction de ces critères.

Alors, au fur et à mesure que les pays s'ouvriront, nous relancerons nos lignes. Partout où la possibilité existe, nous sommes prêts. Nous avons l'expérience, la flexibilité et les appareils pour le faire."

© Emirates / Cédric Renard, directeur général d'Emirates France, est confiant au moment où la compagnie relance ses vols au départ de Lyon.

"Nous sommes ancrés solidement à Lyon depuis 2012"

Vous aurez donc la possibilité de monter en puissance rapidement si la situation l'impose ?

"Tout à fait. D'autant plus que, comme vous le savez, Dubaï accueillera l'exposition universelle à partir du mois d'octobre prochain. Quelque 25 millions de personnes sont attendues pour cet événement. Donc s'il faut ajouter des fréquences et augmenter les capacités nous le ferons."

Y compris au départ de Lyon Saint-Exupéry ?

"Nous sommes ancrés solidement à Lyon depuis 2012 et nous confortons notre assise depuis cette date. Nous avons ainsi signé un partenariat pour cinq saisons avec l'Olympique Lyonnais en début d'année dernière. C'est la preuve que nous sommes vraiment attachés à ce territoire et que nous voulons nous inscrire ici dans la durée."

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?