AccueilCultureEmemem, l'artiste chirurgien des rues lyonnaises

STREET ART Ememem, l'artiste chirurgien des rues lyonnaises

Depuis plusieurs années, Lyon est devenue la capitale du street art français. Après les greffes, les pochoirs et les stickers c’est au tour du "flacking" de faire son apparition dans les rues.
Ememem, l'artiste chirurgien des rues lyonnaises
© Baptiste Chuzeville - Ememem a exposé ses mosaïques un peu partout au milieu de Lyon comme sur la Place Bellecour.

Culture Publié le ,

A Lyon, on ne peut pas rater ces mosaïques comblant les trous dans les trottoirs, oeuvre de l'artiste Emenem. Le flacking représente l’art de combler les trous dans le sol avec des carreaux ou des mosaïques de plusieurs couleurs. En se baladant dans la ville, il est assez facile de retrouver les œuvres sur les trottoirs. Le but pour certains promeneurs est de les rechercher tout en visitant la cité rhodanienne.

Il arrive aussi que certains Lyonnais tombent par hasard sur les mosaïques, comme cette passante interrogée dans la rue. "J’aime me balader sur les quais et il m’arrive souvent d’en trouver sans vraiment les chercher."

Le flacking n’existe pas seulement à Lyon puisqu'on le retrouve dans d'autres très grandes villes d’Europe. Les mosaïques de l’artiste Ememem sont aussi visibles à Madrid ou à Turin. Certains touristes font même le tour de l’Europe pour retrouver ses œuvres d'art. Mais le mouvement a été créé en 2016 à Lyon.

© Baptiste Chuzeville

Ememem, de la rue à l’Europe

Ememem, c'est le surnom de l’artiste. L'idée lui est venue lorsqu’il s’est retrouvé à la rue après des mésaventures dans sa vie professionnelle. Il s’est directement mis à redonner un peu de vie à son nouvel environnement d’habitation.

À force d’inventer des nouvelles mosaïques, il a décidé de reprendre un atelier pour pouvoir se consacrer à plein temps à sa nouvelle activité. Pour pouvoir s’exprimer comme il le souhaite sur ses mosaïques, il préfère travailler la nuit afin de ne pas être dérangé.

De nombreuses personnes le surnomment aujourd’hui "le chirurgien des trottoirs" puisqu’il redonne de la vie au bord des routes. Aujourd’hui, en tant qu’artiste, il se sent obligé de laisser sa signature dans les lieux qu’il visite. Et ces œuvres d’art lui ont permis d’être connu à travers toute l’Europe.

Lancer le diaporama10 photos

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?