AccueilCollectivitésEmballages ménagers : la Métropole veut améliorer sa collecte

Emballages ménagers : la Métropole veut améliorer sa collecte

La Métropole de Lyon vient d'être retenue dans le cadre du plan de relance du recyclage lancé par Eco‐Emballages afin de développer les performances des collectivités locales.
Emballages ménagers : la Métropole veut améliorer sa collecte
Photo : Michel GODET

Collectivités Publié le ,

Cette relance de l’action en faveur du tri des emballages ménagers a pour objectif d’améliorer les performances de tri et de recyclage des habitants de la Métropole lyonnaise. En 2014, chaque métropolitain a trié 34,2 kg d’emballages ménagers contre 45,9 kg de moyenne au niveau national. L’objectif de ce plan est de parvenir à augmenter de 16 % ces performances, soit 7 150 tonnes supplémentaires d’ici 2018.

Dans le Rhône, la Métropole de Lyon a été sélectionnée pour développer quatre projets d’amélioration de la collecte afin de replacer le geste de tri au plus près des habitants. Pour cela, EcoEmballages débloque un financement de 1,05 M€.

Cette contribution financière se traduit par trois objectifs concrets. Le premier : augmenter les quantités de verre trié. Avec 20,3 kg d’emballages ménagers en verre triés en 2014 contre 30,1 kg au niveau national, développer le recyclage du verre est une priorité. La Métropole a donc souhaité développer le dispositif d’apport volontaire en priorité dans 27 communesoù la marge de progression est la plus forte.

330 silos à verre seront installés dans ces communes. Ils s’ajouteront aux 2 300 déjà existants soit une hausse de 15 %. Une campagne d’information viendra appuyer l’implantation de ces nouveaux silos avec distribution de flyers, affichage local, sensibilisation grâce aux « messagers du tri » et signalétique rappelant les consignes de tri sur chaque colonne à verre. Le maillage du territoire en silos à verre est un élément déterminant pour augmenter les tonnages de verre récoltés.

Pour chaque tonne de verre trié, la Métropole verse 3 euros à la Ligue contre le Cancer. En 2015, c’est un chèque de 81 539 euros qui a ainsi été remis à la Ligue contre le Cancer pour financer des travaux de recherche.

Objectif de la Métropole de Lyon et d’EcoEmballages : + 21 % de performance de recyclage d’ici fin 2018 pour arriver à 4 kg de verre trié supplémentaires par habitant et par an. Si cet objectif est atteint, ce seront 5 570 tonnes supplémentaires de verre trié qui seront collectées sur le territoire de la Métropole.

Relancer le tri

Second objectif : relancer le tri dans 15 communes prioritaires. EcoEmballages et la Métropole de Lyon ont identifié, suite à un diagnostic réalisé début 2015, 15 communes dont les performances sont nettement endessous de la moyenne de l’agglomération. Sur ces territoires à fort enjeu, la Métropole a décidé d’agir sur deux axes principaux. Tout d’abord améliorer l’information aux usagers. Des « messagers du tri » spécialement formés feront du porte à porte auprès des habitants des communes concernées pour expliquer, rassurer et accompagner les habitants dans cette démarche de tri. Ils rappelleront les consignes essentielles et effectueront un travail de conviction auprès des habitants qui ne trient pas leurs déchets. Près de 180 000 habitants de l’agglomération verront ainsi un « messager de tri » sonner à leur porte au cours de l’année 2016.

Ensuite, garantir à chacun un accès facilité au bac de tri. L’objectif est que chaque Grand Lyonnais ait à proximité de son habitation un bac à tri en bon état lui permettant d’effectuer son geste de tri quotidien. Objectif de la Métropole de Lyon et d’EcoEmballages : + 9 % d’augmentation de performances de recyclage pour atteindre 1 580 tonnes supplémentaires d’emballages recyclés dans l’agglomération.

Troisième et dernier objectif : faciliter le geste de tri en habitat urbain dense. Après plusieurs tests réalisés dans les communes de Saint-Fons, PierreBénite et Saint-Priest, la Métropole de Lyon a décidé d’expérimenter un nouveau dispositif de collecte de proximité dans certains quartiers de ces villes. Plutôt que les bacs roulants, ce sont 35 silos de tri qui seront implantés dans trois quartiers différents et qui remplaceront une centaine de bacs roulants. Cette expérimentation sera menée en partenariat avec les bailleurs sociaux et les acteurs locaux. Elle touchera 15 000 habitants des trois communes et sera appuyée par une action de sensibilisation réalisée par les « messagers du tri ».

Objectif de la Métropole de Lyon et d’EcoEmballages : augmenter de 30 % la matière recyclée et diviser par deux les erreurs de tri dans les quartiers concernés par cette expérimentation.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?